Page d'accueil

Les témoignages de Marie & Thierry

Peu importe...
Belgique - Bruxelles
18/08/2016

"Le paradis n'est pas sur la terre, mais il y en a des morceaux." Ce n'est pas moi qui l'ai dit, mais je le pense très fort, et cela, malgré le temps qui passe...
_____________________________________________

Moi
D'ici et d'ailleurs...
5/06/2016

Cher Thierry, cher guide, cher toi,

C'est encore difficile de trouver les mots justes... peut-être viendront-ils un jour... peut-être pas...

Deux images résument bien mon ressenti ce soir...

La première, c'est Cendrillon... après le bal, quand elle retourne dans son "quotidien..." se demandant si elle n'a pas rêvé, si tout cela était bien réel, si tout cela n'est pas trop beau pour elle...

La deuxième, c'est ce lien. Le site parle d'une tatoueuse qui fait disparaître les cicatrices des femmes victimes de violence en les transformant en œuvres d'art. J'ai lu sur ton site le témoignage d'une dame qui t'appelle "le réparateur de femme". Pour moi, tu es le sublimateur de la femme qui est cachée en moi... tu es comme cette tatoueuse... tu transformes mes cicatrices intérieures en œuvre d'art... c'est ce que je ressens... quelque chose a lâché, quelque chose a été libéré même si je n'ai pas encore conscience de ce que c'est...

Ta bienveillance, ta tendresse, tes gestes, ton non verbal, tes paroles, ton regard... m'ont renvoyé l'image de la femme que je suis... et c'était waouw...

Le code stop m'a permis de me rendre compte que je ne suis plus cette petite fille dont on a dépassé les limites, qui est submergée par ce qui lui arrive et qui doit subir... je ne suis plus cette épouse qui fait des efforts pour subvenir aux besoins physiques de son mari, de peur qu'il ne la quitte... je ne suis plus cette maîtresse qui fait des trucs pour se prouver qu'elle s'est libérée et qu'elle assume maintenant... j'ai pris conscience que dans le domaine de la sexualité, je peux aussi mettre mes propres limites et les faire respecter... et juste accueillir ce qui arrive... ce code stop est mon nouveau système de sécurité... ça me rassure... sans me couper de tous mes ressentis... c'est vraiment une révélation pour moi...

Ce soir, je remercie la Vie de t'avoir mis sur ma route... et je me remercie d'avoir osé franchir le pas...
_____________________________________________

Céline
Belgique - Liège
2/06/2016

Thierry,

J'aimerai te remercier infiniment pour la délicatesse de ton toucher, pour tes mots justes lorsque j'ai déposé mes peurs et pour la puissance de la véritable expression de ton être spirituel!

J'ai pleuré de douleurs puis de libération! Oui c'est incontestable! Mais j'ai aussi pleuré pour la beauté d'être aimée dans le respect et de l'amour pur qui en découle.

Ces valeurs, ces énergies sont un grand trésor Thierry! Je suis honorée, à travers cette expérience de vie avec toi, d'en être profondément enrichie et touchée.

Je n'ai peut-être pas pu prendre "ton énergie "quand tu m'as invitée à le faire à la fin du voyage mais j'ai pu recevoir cet immense cadeau d'être aimée tel que je suis dans l'instant présent, autrement dit parfaitement imparfaite. Ce à quoi chaque être humain aspire secrètement et intimement au fond de lui.

Je t'embrasse de tous mes rayons.
Je t'aime.
A l'Infini et pour l'Eternité
_____________________________________________

Stéphanie
Belgique - Bruxelles
28/05/2016

Mon très cher Thierry,

Il me tenait à coeur de t'offrir ce cadeau que j'ai fabriqué de mes petites mains, avec le peu de talent artistique dont j'ai hérité. Parce que j'ai l'envie de te faire un cadeau et te remercier pour ta précieuse aide dans mon combat.

La vie m'a menée à toi et je l'ai écoutée. Je me suis fait confiance et je t'ai fait confiance. Je te remercie pour ta douceur, ta chaleur, ta tendresse, ton écoute... tout cela qui m'a fait énormément de bien.

Je n'aurais jamais imaginé avoir un coach en amour, et je l'ai trouvé. J'ai encore à apprendre mais je suis libérée. C'est très gai à vivre et délicieux. MERCI MERCI MERCI.

J'ai beaucoup aimé être dans tes bras, je ne m'y attendais pas. Un lien invisible entre nous m'a aidée tout au long de ces sept mois. Je te suis tellement reconnaissante que je cherchais un cadeau idéal : le voici ! C'est la calligraphie arabe du mot "AMOUR". Je t'aime !
_____________________________________________

Annie
Belgique - Bruxelles
9/03/2016

Un oued dans le désert !... Merci, Thierry,... Namasté !
_____________________________________________

Papillon migrateur
Belgique - Bruxelles
10/01/2016

Coucou Thierry,

Je voulais te dire ces quelques mots en guise de témoignage et de remerciement.

Cet impossible jusqu’à ce qu’on le fasse, c’est tout d’abord ce pas que j’ai franchi ce jour d’avril lorsque j’ai pris mon courage à deux mains pour décrocher mon téléphone et prendre ce 1er RDV.

C’est hésitante, tremblante, même transie de peur et à la fois pleine d’espoir et même de certitude que je compose ton numéro en sachant que tu es, Thierry, la personne que je dois rencontrer, même si on ne se connaît pas, et que c’est le bon moment pour moi! La petite fille … de 50 ans qui appelle est directement rassurée par cette voix douce, accueillante, bienveillante, … qu’est la tienne. En quelques phrases tu réussis à me sortir de cette peur et à me confirmer que j’ai bien emprunté la bonne bretelle sur l’autoroute de ma vie, celle qui va me mener vers des tas de possibles !

Puis il y a ce 3 juin où je franchis le seuil du Cedes et où mon cheminement, mon voyage peut vraiment commencer !

Tout d’abord, un lieu qui directement prête au relâchement, à la détente ; puis du haut de ce grand escalier, ton regard et toute ta personne qui m’accueillent et m’offrent un 1er émoi ; quelques échanges verbaux pour faire connaissance ; et puis découverte du massage tantrique et de cette rencontre entre tes mains si douces, chaleureuses, aimantes et mon corps tellement ignorant qu’un tel toucher peut exister ! Il est avide ce corps, il accueille, il reçoit, il profite, il en redemande de ces caresses, de cette bienveillance qui semble si « irréelle »… et ensuite, ce sont les larmes, non pas celles qui accompagnent la tristesse, mais celles qui sont le seul témoin possible de cette joie, tellement elle est indescriptible, indicible ! Et puis, comme si c’était trop beau et trop bon pour être vrai, je me demande : « Ai-je vraiment mérité une telle attention, un tel don, un tel cadeau ? »

Je repars comme saoule d’avoir trop bu à la source d’une telle générosité !

Mais au réveil, les sensations sont toujours bien là, ce n’est pas un rêve, je le sais maintenant et je poursuis ma route !

Chaque rencontre avec toi est en même temps une rencontre avec cette femme qui est en moi et que je commence à peine à connaître et faire sortir de la coquille dans laquelle elle s’était protégée tout ce temps.

Encore trop timide pour m’y projeter, tu m’invites alors à franchir l’étape de l’accompagnement érotique. Encore un autre pas de l’impossible vers le possible !

Par ton regard, ta présence, ton toucher, tes paroles, ta bienveillance, tout l’amour qui émane de toi, … je franchis petit-à-petit les obstacles, les barrages, les peurs,… Jusqu’à ce jour où je te fais part verbalement, en début de séance, d’avoir la sensation de ne pas arriver au lâcher prise. Il m’a suffit de le déposer et c’est l’entrée dans la 3ème dimension, celle de tous les possibles, celle où chaque cellule de mon corps ressent et réalise que deux êtres qui font l’amour, ce ne sont pas simplement deux corps qui se rencontrent, mais bien deux corps/cœurs/âmes qui s’accueillent, s’écoutent, s’émerveillent, goûtent chaque sensation, chaque émotion, chaque note de musique qui émane de chacun d’eux pour arriver à créer une symphonie que l’on appelle l’Amour, le sincère, l’inconditionnel, le seul, le vrai !

Et le voyage se poursuit avec des prises de consciences et de multiples expériences au quotidien qui témoignent que tout ce que je reçois dans ces espaces-temps que sont chaque séance, rayonne dans tous les domaines de ma vie.

Puis vient le moment où le papillon sent qu’il sort de sa chrysalide, qu’il se libère de ses entraves, qu’il réalise qu’il a de belles grandes ailes bien déployées et qu’il peut à présent poursuivre son chemin de son côté, qu’il peut vivre et aimer de tout son être.

Et oui Thierry, mon cocoon à moi, c’est ce lieu magique et même sacré du Cedes au sein duquel tu m’as fourni tout ce dont j’avais besoin durant ces deux années et demi pour que l’enfant-chrysalide devienne la femme-papillon que je me sens être aujourd’hui ! Merci à toi et merci Marie que j’ai aussi croisé sur ma route, pour avoir eu le courage d’aller jusqu’au bout de votre projet, contre vents et marées, et permettre ainsi à des personnes comme moi, blessées dans leur corps, leur cœur et leur âme, de redevenir ou simplement devenir des femmes et des hommes dignes d’être « aimants et aimables », dans le sens de se sentir dignes d’AIMER et d’ETRE AIMES bien sûr !

Tu te souviens, un jour je t’ai dis : « Si seulement plus de gens sur terre passaient plus de temps à faire l’amour, le monde irait tellement mieux » !

Je terminerai en disant que récemment, un film appelé « L’homme qui répare les femmes » est sorti au cinéma et a récolté un nombre de prix impressionnant et bien mérité.

Sache que pour moi, toi aussi Thierry, tu es « L’homme qui répare les femmes », mais dans toutes leurs dimensions et tu mérites tout autant de recevoir une palme d’Or. Je n’ai malheureusement pas ce pouvoir de t’en décerner une officielle ; mais j’ai celui de t’offrir ce livre écrit par une femme, une femme généreuse, une femme qui resplendit d’amour et de joie malgré les épreuves de la vie, Véronique Jannot. Tiens, une autre Véronique (même pas fait exprès J). Cette belle femme qui me touche tellement nous raconte, entre autre, comment les merveilleuses rencontres qu’elle a faites ces dernières années ont contribué à enrichir sa vie.

Thierry, tout comme ma rencontre avec toi a enrichi ma vie d’une manière exceptionnelle, j’espère que ce livre contribuera à enrichir ne fusse qu’un peu la tienne à ton tour et à t’aider à garder intact dans ton coeur tout l’Amour sincère que tu nourris pour La femme, pour les femmes !

Je t’embrasse avec tout mon cœur, toute mon âme et te transmets ma gratitude éternelle !Et je te dis au revoir, non pas adieu, car j’espère sincèrement que l’on pourra rester en contact.

MERCI, NAMASTE
_____________________________________________

Eve
Belgique - Voyageuse
22/02/2014

Il n'y a pas de hasards dans la vie... Seulement des coïncidences... Ces moments qui arrivent sans préven
r dès lors qu'on suit son intuition, sa petite voix intérieure. Ce moment, je l'ai vécu avec toi Thierry... Cette sensation profonde d'être exactement là où je devais être! Alors que deux heures plus tôt je ne parvenais plus à expliquer les raisons de ma venue ici. "...je mets quelques minutes à me détendre... Puis, le pouvoir de tes mains m'emporte. Bientôt, je ne suis plus un être dissocié de mon corps... je suis un. Je suis dans tes mains. Elles me connaissent. Elles réveillent la moindre parcelle de mon corps, de mes cellules. Nos corps sont connectés et vibrent ensembles. Nous ne faisons plus qu'un. Ma déesse intérieure se dévoile, s'ouvre, se déploie... je l'a laisse s'exprimer. Nos âmes se retrouvent. Je me sens comme Brida dans le livre du même nom de Paulo Coelho... J'ai retrouvé une de mes âmes sœurs. Plénitude... Je me sens aimé, je me sens femme, je me sens belle..." Pour tout ça, pour tout ce que tu es Thierry : MERCI ! Je t'aime
_____________________________________________

Marie
Belgique - Bruxelles
05/10/2013

Bonjour Thierry,

Juste un petit mot pour te remercier de m’avoir emmener dans la valse de douceur, de tendresse, de bienveillance, de découverte, de sensation et de sensualité, et ce, avec énormément de respect ….

Ce moment m’a permis d’être dans un lâché prise, de m’abandonner au moment présent et d’être là, de vivre, de sentir et ressentir des émotions, une belle découverte sur moi..

J’ai l’impression que certains cadenas ont sautés et je me sens bien.

Ça a été un moment magique, où j’ai éprouvé beaucoup de bonheur, moment où je me suis sentie reconnue et honorée en tant que femme.
_____________________________________________

Pierre
Belgique - Charleroi
04/10/2013

Bonsoir, Hier j'ai de nouveau passé un moment merveilleux dans les bras de Marie. Elle a su booster mon énergie sexuelle ! En plus du massage qui est divin, messieurs, notez que j'ai eu un orgasme sans éjaculation. Hé oui ça existe et c'est Marie qui vous en ouvre la porte. Il ne faut donc pas négliger l'aspect thérapeutique de ces massages. Souffrant d'anorgasmie, j'ai poussé la porte du CEDES pour un soutien thérapeutique et je ne regrette rien! Bis à toi petite Marie et j'espère que ton épaule va mieux.
_____________________________________________

Martine
Belgique - Liège
07/09/2013

Tout tout est douceur chez toi, j'ai les larmes aux yeux en écrivant ces quelques mots pour te dire merci merci pour cette tendresse, ce respect ,ce plaisir. Je sais au plus profond de moi que je dois revenir ....
_____________________________________________

Mélanie
Belgique - Lasne
28/06/2013

G envie... Hommage à mon Sourcier

Non, ce n'est pas un mythe. Le point G existe bel et bien et mérite d'être exploré, tant il démultiplie le plaisir des sens et de la volupté.

On ne naît pas femme fontaine; on le devient. Si le point G est plus ou moi sensible selon les femmes, son potentiel érotique se travaille et s'améliore. Le plaisir ne viendra qu'à force de patience.

Il faut tout d'abord entreprendre de localiser son point G, qui est une zone située sur la paroi antérieure du vagin, environ à mi-chemin entre l'entrée et le fond du vagin. Le point G gonfle sous l'effet de la stimulation et est reconnaissable au fait que sa stimulation donne, dans un premier temps, la sensation d'envie d'uriner. La stimulation se fait par de légères pressions répétées plus ou moins rapidement ainsi que par de douces caresses du bout du doigt. Dans les moments qui précèdent l'éjaculation, cette zone se gorge de liquide. En l'absence d'excitation préalable suffisante, la stimulation du point G peut toutefois s'avérer désagréable.

L'éjaculation féminine est un véritable plaisir en soi, qui ne se produit pas nécessairement au moment de l'orgasme. Elle peut certes y être couplée, mais peut aussi apparaître ensuite ou le précéder, voire intervenir indépendamment de tout orgasme.

Pour l'écrivain Jacques Salomé, " Les femmes sont toutes des "femmes fontaines", à condition de rencontrer le bon "sourcier". C'est-à-dire, un homme tourné vers elles, plus attentifs au sexe de leur partenaire, qu'au leur... Nombreuses sont celles qui témoignent l'avoir découvert avec un partenaire plus sensible que leur partenaire habituel."

J'aime ce terme d'amant sourcier, qui vient chercher à la source ce liquide d'amour. Cet amant qui fouille, trouve et puis creuse et fait jaillir cette source chaude. On se sent envahie et inondée. C'est une offrande très proche de la nature. C'est quelque part une partie masculine de la femme qui se révèle. C'est aussi celui des plaisir le plus rempli d'amour, celui que l'on offre quand on peut être soi-même.

Merci Thierry de m'avoir fait découvrir cette volupté.
_____________________________________________

Christine
Belgique - Jumet
16/06/2013

Repartie délicieusement nourrie et remplie d'amour.... Merci Thierry :-) Tendrement...
_____________________________________________

Béatrice
Belgique - Bastogne
24/05/2013

Bonjour Thierry, Merci.... Merci à vous deux d'avoir osé créer ce centre... Merci, tendre et doux Thierry pour cette expérience hors du temps et de l'espace... Je vois encore mille étoiles et, j'ai encore en mémoire la caresse de tes mains sous l'huile chaude et parfumée. Je réalise combien cette démarche était importante par rapport à mon parcours de vie et combien elle fait sens pour l'avenir. Merci pour cette jubilation et cette extase dans le don et l'abandon... Grâce à toi, cher Thierry, j'ai pu vivre "qui je suis" sans honte et, contacter en moi les forces de Vie. J'espère pouvoir mener à bien mon projet de formation à LLN et devenir un jour sexothérapeute. Rien ne me serait plus précieux que de pouvoir partager avec d'autres ce qui vibre en moi et pouvoir les aider sur ce chemin d'épanouissement coeur/âme/esprit. L'Amour est un art qui s'apprend et s'entretient... J'espère te revoir prochainement pour continuer ce voyage d'apprentissage. Je donne un long baiser.
_____________________________________________

Pierre
Belgique - Charleroi
22/05/2013

Bonsoir, Je suis venu ce matin et je suis encore boulversé par ce torrent de gentillesse, d'attention, de partage et de sensualité de ta part, Marie. Je n'avais jamais vécu un moment aussi intime avec une femme. Comment fais-tu ? Je n'ai que deux mots qui me viennent à l'esprit : impressionnant et cadeau . C'est tellement délicieux rien qu'à y repenser que je reviendrai bien demain.. Mes réactions après ce premier moment passé ensemble sont les suivantes : un sentiment de liberté, de plénitude, de confiance en moi, d'envie de partager avec un partenaire ce que tu m'as fait entrevoir et l'espoir de vivre une sexualité différente. Je ne saurai jamais comment te remercier pour cela. Tu m'as fait partager un moment dont j'ignorais l'existence. Merci infiniment.
_____________________________________________

Peggy
Belgique - Hainaut
18/05/2013

En cheminement ... " Le plus beau des cadeaux que quelqu'un puisse vous faire, n'est pas de vous aimer mais de vous apprendre à vous aimer".
_____________________________________________

Nathalie
Belgique - Nivelles
19/03/2013

Bonsoir Thierry, je voulais te remercier personnellement pour ce moment hors du temps (pour moi) vécu ensemble. J'ai réfléchi à ce que tu m'as déposé sur la 'sous-évaluation' et je pense, effectivement, que ma rigueur et ma recherche de perfection me font, régulièrement, me sous-estimer (donc, au moins un 7/10 sur l'échelle d'évaluation du lâcher prise ;-)). Merci de m'avoir aimée et honorée comme tu l'as fait; la femme qui est en moi se réveille peu à peu et, cette énergie sexuelle, dont je pensais presque être un plaisir malsain, m'a été révélée comme une énergie VITALE, qu'il est grand temps que je cultive. J'ai également été touchée par le témoignage de Dominique par rapport au film "The Sessions", et je te suis infiniment reconnaissante d'avoir touché tendrement et aimé affectueusement le corps imparfait qui est le mien. J'apprend à l'aimer un peu plus chaque jour, et ce grâce aussi, aux belles personnes qui m'entourent et me soutiennent. Je t'aime et t'embrasse tendrement d'ici notre prochaine session.
_____________________________________________

Antony
France - Toulouse
02/03/2013

Marie, J'ai rencontré sur le chemin de ma vie une petite dizaine de personnes qui m'ont touché, influencé, et qui ont contribué à faire de moi ce que je suis. Des rencontres dont je peux dire qu'il y a eu un avant et un après. Je dois te rajouter sur cette très courte liste. J'ai longtemps hésité avant d'écrire et envoyer ce message car je me doute qu'il contient des évidences que tu as probablement déjà souvent entendues et qui sont pour toi banales. Mais pour moi ce sont des découvertes toutes récentes. Tu as une classe naturelle, un charme envoutant et une présence rassurante. Tu as su en très peu de temps (à peine deux heures), avec une douce et respectueuse insistance, me faire franchir certaines frontières que je ne pensais même pas être prêt à aborder juste verbalement. Tu m'as donné le sentiment d'être unique et important et tu m'as consacré tout ton être: physique, émotionnel, sexuel. Tu as fait preuve d'une grande générosité, de beaucoup de disponibilité, d'une écoute attentive, le tout enveloppé dans une sensualité brulante. Alors que je me trouvais depuis plus de trois ans dans un désert affectif et sexuel, tu m'as amené vers une fraîche oasis dont j'ignorais même l'existance. Les moments de parole et d'échange verbal que nous avons eus avant et après le massage ont aussi été très importants pour moi. Ils m'ont aidé à évacuer les dernières réticences, à rassurer ma peur et ensuite à personnaliser ce lien qui venait à peine d'être tissé. J'ai très peu dormi cette nuit, et je me sens encore brassé et perturbé ce matin. Certaines images tournent en boucle dans mon esprit qui se demande encore comment tout cela est arrivé... Comme je te l'ai exprimé, tu m'as fait gouter à un champagne grand milésime, à côté duquel les massages "normaux" auront l'air fâde d'un mauvais mousseux... Merci encore pour tout ce que tu m'as apporté. Il me fallait bien une Marie Raes pour me faire passer de l'autre côté du miroir et m'aider à reprendre mon chemin. Je comprends mieux maintenant le commentaire qui figure sur le site du CEDES: on peut avoir une relation intime, quasi sexuelle, au travers d'une relation coeur/corps/âme. Je n
aurais pas cru cela possible avant... J'ai beaucoup encore à apprendre (mais peu de temps pour le faire...) Merci encore pour tout, et excuse ce long (probablement trop long...) message. Depuis la ville rose sous le soleil...
_____________________________________________

Elodie
France - Paris
20/02/2013

Thierry,

Merci pour ces délicieux moments de partage et d'abandon.

A chaque instant, je me suis sentie respectée, aimée et choyée. A chaque instant, je t'ai senti Présent, en accord avec mon coeur, mon âme et mon corps.

Tu es source insatiable d'énergie. Tu donnes sans retenue, mais ne forces jamais à accepter.

Tu connectes le corps et lui parles; tu ne lui proposes que ce qu'il est prêt à recevoir.

Merci aussi d'avoir partagé avec moi ta philosophie de la vie et de l'Amour.

Celle que tu as réussi à atteindre avec Marie, parce que oui, c'est possible.

Parce que tu es le premier à qui je peux confier ce que je suis au plus profond de moi,
Parce qu'avec toi, je peux Etre pleinement, tout simplement,
J'ai envie de te partager, en quelques lignes, mes sentiments sur l'amour, l'appartenance et l'illusion.

Pour reprendre la réflexion d'Oscar Wilde: "Faire un couple, c'est ne faire qu'un, mais lequel?" Le couple fusionnel conduit nécessairement à ce que l'un écrase l'autre, empêche l'autre d'être ce qu'il est. Le couple, c'est "1+1 = 3", chacun conservant son autonomie, son indépendance, chacun restant soi et oeuvrant pour nourrir le troisième, le couple.

Ce n'est pas sacrifier, ni effacer une part de soi - ce qui conduirait à une frustation puis plus tard, à une rupture, voire pire, aux faux semblants -, mais apprendre à accepter l'autre pour ce qu'il est et être heureux de le voir s'épanouir. Etre heureux que l'autre existe.

La vie à deux, je la vois dans une grande maison, organisée en trois espaces; chacun ayant son propre espace et le dernier espace étant celui du couple. Chacun pouvant se retrouver face à lui-même, se reconnecter à son moi profond. Les temps de vie passés dans chaque espace étant fonction des besoins de chacun des trois entités du couple, et pouvant varier dans le temps.

L'amour, ce n'est pas vouloir que l'autre vous appartienne; chaque Etre n'appartenant qu'à lui-même et ne devant se considérer que comme sa seule référence. C'est laisser l'autre libre d'être; le laisser continuer d'exister en tant qu'individu. Accepter que l'on ne peut complètement le combler et que celui-ci vive d'autres choses, pas parce que c'est mieux ailleurs, mais parce que c'est différent. Pas pour échapper à ce qui lui manque dans son couple, mais parce que ce qu'il en retire l'enrichit et l'épanoui pleinement.

L'enfermement dans le couple n'a pour but que de combler un manque, une angoisse, de rassurer. Il est illusoire parce qu'il ne protège pas de la rupture. Se jurer amour éternel c'est se voiler la face sur la réalité de l'amour. L'amour peut durer quelques mois, quelques années, voire bien sûr toute une vie. Mais il est impossible de le savoir par avance; l'amour est intangible et nous échappe; il est mystère.

Vouloir échapper à ce qui précisément nous échappe est destructeur. L'être libre est comme un coquelicot; dans un champs de fleurs sauvages, il s'épanouira et resplendira de son rouge profond. Coupé, dans un vase, même avec l'eau la plus pure, il se desséchera et mourra. L'être libre est comme un oiseau; enfermé dans une cage, il ne pensera qu'à fuir; libre, il reviendra là où il est nourri.

Rester parce que l'on est libre de partir, voilà le secret de l'amour.

Namaste
_____________________________________________

Richard
Belgique - Brabant-Wallon
23/12/2012

Compte rendu de mon Cheminement avec Marie au CEDES... (cliquez ici)
_____________________________________________

Catherine
Belgique - Nivelles
01/11/2012

Bonsoir Thierry, Voilà une semaine bientôt que nous nous sommes rencontrés et que mon coeur s'est rempli d'amour, de tendresse, de douceur,... et tout celà dans la plus grande sécurité. Point de culpabilité à la suite de ce voyage et pour tout ce que tu as déjà su m'apporter, je voulais te dire MERCI, merci du fond du coeur. Tendrement. Bises
_____________________________________________

Annette
Belgique - Bruxelles
29/09/2012

Bonsoir Thierry, merci pour avoir été authentique et avoir dit ce que tu penses vraiment hier ! C’est une qualité que j’apprécie beaucoup. Depuis hier je sens pour la première fois depuis longtemps que mon cœur est « rempli ». Et ne peut être rempli que ce qui ouvert, n’est-ce pas ? En fait je crois que, paradoxalement, rien que le fait de DIRE que je sens mon coeur fermé et que je souffre de cet état lui a permis de s‘ouvrir… oui, j’ai toujours peur d’ouvrir mon coeur, parce que, une fois ouvert, ce que je sens est très, très fort, et c’est justement cela qui me fait peur, et je le fais quand même… J’ai désormais une très belle « aide-mémoire » pour me souvenir de cette nouvelle direction : mon nouveau parfum préféré ;-) qui va me rappeler chaque jour tout ce que tu m’as dit, d’authentique, de beau, hier ! Je t’embrasse, je t’aime, tu auras toujours une place dans mon coeur !
_____________________________________________

Christine
Belgique - Jumet
22/08/2012

Cher Thierry,
Merci pour cet arc-en-ciel de douceur, de tendresse et d'amour...
Un voyage aux portes du possible...
Je n'attendrai pas 2 ans...:-))
Je t'embrasse tout tendrement.
_____________________________________________

Maggi
Belgique - Ottignies
21/08/2012

Thierry,

Ce 25 août, il y aura deux ans que je t'ai rencontré pour la première fois.
Je n'allais pas bien.
Depuis, le massage tantrique que je reçois de tes mains, éveille mon corps, et l'attention que tu m'offres durant ces séances me remplit le coeur.
Je me sens bien, heureuse d'être femme.
Je te remercie.
_____________________________________________

Constance et Jean
France - Paris
29/03/2012

ELLE

Il est des Hivers longs à espérer la venue du Printemps et des beaux jours. Ainsi en a-t-il été pour Jean et moi. Il nous arrivait d’être plusieurs semaines d’affilée sans faire l’amour ensemble. Un malentendu sur le désir de l’un non accueilli par l’autre était vite arrivé, rendant compliquées nos retrouvailles. Que de fois aussi, après des prémices attirantes, je me fermais comme une huitre.

Le cœur battant la chamade, je suis arrivée à notre premier rendez-vous au CEDES.

Déposant nos corps nus entre les mains de Marie et Thierry, nous avons été comme revêtus de caresses. Baume sur la peau et pour le cœur.
A ma demande, un accompagnement érotique a commencé avec Thierry. Souscrire à un protocole écrit m’a engagé dans cette démarche thérapeutique.
Mon corps était présent, dans les meurtrissures de ses désirs, dans le besoin d’être refait du dedans par :

- une tendresse qui ne s’inquiète et ne s’offusque de rien,
- une douceur qui permet et se permet tout, pourvu que ce soit de ce côté où demeure paisiblement le grand respect (1),
- une sensualité qui donne vie au désir,
- un érotisme qui est expression d’amour.

Petit à petit, consentement, ouverture, don de soi.

Du cœur au corps, du corps au cœur
Corps à corps dans un cœur à cœur.

Après ces échanges profonds, laisser la distance s’installer, se déposer, se déployer doucement comme une grande respiration - distance qui interdit toute confusion, tout amalgame - l’au-delà du désir - D’une incomparable tendresse (2).

Etre touchée, interpellée, mais à ne rien risquer ne risque-t-on pas de se scléroser ?
Laisser résonner en moi ce que j’ai de plus personnel et privé, et cela l’écouter (3).

Travail intérieur de maturation, d’intégration.
Laisser advenir et accompagner en soi les prémices d’une relation plus vivante entre Jean et moi.

Le voile de nos infirmités se soulève
laissant apparaitre un printemps
pour de nouveaux touchers
pour cet échange de caresses
avec le parchemin du temps (4)

Après les temps d’accompagnement érotique, nous sommes impatients de nous retrouver. Un élan ardent nous porte l’un vers l’autre. Moments voluptueux, de grande joie. Un souffle nouveau, érotique et tendre nous anime.

Nos chairs sont douces, nos chaires sentent bons,
Mon homme me mange avec appétit
Partout je le mange, mon aimé amoureux
Je ne sais plus très bien où il habite en moi,
Il me fait toute la visite, il est viril
Je suis femme, femelline, violon (5)

Notre créativité s’exprime dans nos relations amoureuses : je deviens plus active, Jean se détend.

Faire l’amour qui donne et rend l’autre heureux, qui reçoit ce qui nous rend heureux, le faire en profondeur et puis avec légèreté, le faire comme on l’aime nous deux, comme personne d’autre ne peut le faire puisque nous sommes uniques toi et moi… Veiller sur ce trésor où nous nous donnons et qui nous est donné (6).

Un trésor dans des vases d’argile
Il y aura des pas en arrière et des avancées lumineuses, car l’amour nous veut Vivants.

Références:

(1) Maurice Bellet - La Traversée de l’en-bas
(2) Philippe MacLeod - Sens et beauté
(3) Etty Hillesum - Journaux & lettres, 1941-1943
(4) Bernard Perroy – Cœur à cœur
(5) Alina Reyes - Psaumes du temps présent
(6) Alina Reyes – Charité de la chair, le sexe et le sacré

LUI

Nous sommes venus en couple nous faire masser au CEDES étant curieux de gouter à ce massage dit tantrique. Après des années sans beaucoup de joie dans notre sexualité, nous avions vécu pour la première fois une merveilleuse rencontre un an auparavant. Depuis, nous souhaitions poursuivre cette belle découverte.

Notre première séance a été un moment fort pour chacun de nous, séparément avec Thierry et Marie. Nous avons décidé de revenir pour vivre à la fois une libération individuelle et faire un chemin de couple. Nous sommes mariés depuis 28 ans, faire ce chemin ensemble est très important pour moi.

Constance a entrepris un accompagnement érotique. J’ai commencé plus tard.

J’ai voulu aborder cette démarche dans un esprit juste, avec amour, en exerçant ma liberté en conscience. En effet, je sentais un risque d’idéalisation en vivant des séances si enthousiasmantes avec Marie dans un cadre aussi beau, si éloignées de la vie de tous les jours. L’amour conjugal de Thierry et Marie, leur amour pour leur fille handicapée, leur attention aux personnes souffrantes et leur respect de notr
liberté m’ont donné confiance. Enfin, depuis le début de cette démarche, je ne me suis jamais senti éloigné de Constance.
Je ne suis pas encore en mesure de partager sur mon cheminement personnel.
L’accompagnement me mène à masser Marie. A la maison, il m’arrive de masser Constance.
Une communication renouvelée avec nos filles proches de 20 ans est un fruit indirect de ces accompagnements.

Nous souhaitons vivre pleinement les prochaines années de mariage qui nous seront données.
_____________________________________________

Isabelle
Belgique - Brabant-Wallon
09/03/2012

Thierry,

Après toutes ces sessions passées ensemble ça me tenait à cœur de te dire merci.

Pendant une période de ma vie où je ne voyais plus d’issues, tu m’as ouvert l’esprit, tu m’as montré le chemin vers plus d’authenticité et de communication, ce qui me faisait défaut.

Aujourd’hui dans mon couple, on a su se réajuster pour mieux se retrouver. Je me suis montrée telle que j’étais en exprimant mes envies et en laissant la place au dialogue.

Grâce à toi, j’ai osé prendre un rendez-vous avec Marie, ce qui m’a permis d’ouvrir une porte restée bien trop longtemps fermée.

Je me suis libérée de ces interdits qui me pourrissaient la vie ! Cette liberté m’a permis de croiser ensuite le chemin d’une femme extraordinaire !

C’est comme si je venais de découvrir l’odeur enivrante du chocolat chaud…

Encore merci à toi et à Marie
_____________________________________________

Valérie
Belgique - Ath
30/11/2011

Bonsoir Thierry,

Merci....pour ce beau voyage aux escales plurielles, auxquelles tu m'invites...Deuxième escale ce vendredi 27 janvier...

Une deuxième rencontre est inévitablement différente d'un premier rendez-vous... je suis revenue vendredi...emplie de confiance en toi, en moi..en mon en (vie) de vivre pleinement ce moment...Les évènements de ces derniers mois ont été difficiles.. ont "chamboulé" beaucoup de mes repères....je me suis souvent sentie triste....mais quel beau cadeau la vie me fait en me permettant de partir à la découverte de ma fragilité...

C'est donc fragile que je suis arrivée ce 27 janvier au 10 rue de Bierbais.... ce lieu qui en lui seul invite à la quiétude et à l'harmonie...

Chaque minute de ces 2 heures passées avec toi.....je me suis sentie belle, désirée, aimée....il est délicieux de se laisser envahir par des sensations et des sentiments nouveaux...et bien plus encore de pouvoir en confiance et en liberté laisser s'exprimer une tristesse trop longtemps retenue....c'est juste comme si je m'autorisais à rompre avec de vieux schémas, de vieux réflexes où la recherche de sens et de plaisir n'avait pas sa place...

Voilà un peu de ce que j'avais envie de partager sur ce chemin de l'éveil à cette femme que j'ai envie de découvrir et d'être.....

MERCI, un mot, un mot tout petit... ...mais qui lorsqu'on le laisse grandir en soi en dévoile tant d'autres....MERCI Thierry.
_____________________________________________

Margot Anand
Indonésie - Bali
30/11/2011

Thierry & Marie ont tout compris: le corps, le cœur et l'esprit. Et comment guérir et relier notre sexualité à ces trois dimensions d'une manière élégante, juste et efficace. Merci...
_____________________________________________

Diane
Belgique - Bruxelles
17/10/2011

CEDES Je l'ai découvert, Me suis interrogée, informée Et surtout beaucoup questionnée. Oserais-je ? Découvrir autre chose, me découvrir, tirer les barrières. Je l'ai appelé, Ai hésité, ai eu peur Mais toujours je savais que c'était mon chemin. J'y suis allée, Et y ai plongé, sans réserve, Bien-être, complicité, Amour, tendresse, Merci Thierry Je suis repartie, Et je me sens libérée, Et surtout sexy à mourir….
_____________________________________________

Valérie
Belgique - Wavre
11/10/2011

Bonjour Thierry,

Déjà une semaine que j'ai fait ce délicieux et surprenant voyage en ta compagnie....J'en suis sortie boulversée...en proie à un florilège d'émotions que j'ai laissé s'installer en douceur tout au long de cette semaine...et que j'ai envie aujourd'hui de te partager...

J'ai envie de te dire MERCI, infiniment merci .... pour la douceur, la tendresse, le respect et l'intensité du moment que j'ai partagé avec toi.

Je suis arrivée confiante...en toi et en moi, mais je n'imaginais pas pouvoir m'abandonner aussi simplement, aussi naturellement...Je mentirais en disant qu'aucune pensée n'est venue envahir ma conscience de l'instant...mais rarement je m'étais sentie aussi présente à ce que je ressentais... quelle belle découverte :0)...

J'ai envie de te dire MERCI, infiniment merci...pour le plaisir que tu m'as donné...un plaisir que j'ai découvert différent, parce que si délicatement enveloppé de ce temps "d'avant et ce temps d'après" empli d'une infinie douceur...

Si je ne pouvais (heureusement ce n'est pas le cas) me souvenir que d'une escale lors de ce beau voyage, ce serait cet instant précis,où, couchée sur le dos, ton corps s'est glissé puis posé sur le mien....pour la première fois depuis bien longtemps, je me suis sentie à ce point en confiance, reconnue, respectée, que je me suis donnée la liberté de m'abandonner...

Cela m'a boulversé...

Bien plus que l'absence de sexe, ce sont ces instants de douceur, de tendresse, de présence (et de communion avec) à l'autre qui m'ont manqués pendant ces trois ans...je n'en avais pas conscience jusque là.....

J'ai l'impression de m'être éveillée, lors de ce voyage, à "l'importance de cet présence à l'autre pour donner à ce moment d'amour un sens qui me transcende"... la démarche tantrique fait sens pour moi et me semble juste dans mon cheminement actuel vers davantage d'épanouissement sexuel.....

J'ai envie de croire que je peux (ré)apprendre à faire l'amour...autrement, différemment...et faire partager ensuite ces belles découvertes à mon compagnon...

Je pense donc que je reviendrai...

Je t'embrasse tendrement
_____________________________________________

Nathalie
Belgique - Uccle
01/07/2011

Merci Thierry pour ce très beau voyage... rien que de la douceur, beaucoup de plaisirs... et de la jouissance. A bientôt.
_____________________________________________

Philippe et Jacqueline
Belgique - Bruxelles
19/06/2011

Thierry et Marie, Merci infiniment pour la merveilleuse expérience passé entre vos mains, tout a été fait dans un tel respect et avec une telle gentillesse que l'on aurait pu penser rêver; mais non se fût sublime ... et nous en reparlons constamment. On aurait tant envie de pouvoir vous rendre la pareille. A bientôt.....
_____________________________________________

Marylène
Belgique - Namur
23/05/2011

Thierry, J’ai franchi la porte du centre pour la première fois ce matin après m’être demandée maintes fois si ma démarche était raisonnable ou pas. Finalement, quel bonheur d’avoir franchi ce pas et d’avoir dépassé toutes ces craintes qui m’envahissaient … Tu m’as accueillie avec toute ta gentillesse et ta générosité. En confiance, prête à savourer chaque seconde…. tu m’as offert un fabuleux voyage en toute simplicité et sans tabous. Merci… merci pour cette infinie tendresse et ces moments émotionnellement inoubliables. Il y a effectivement deux choses qui sont difficiles. La première c’est de franchir le pas de la porte du centre la première fois et la seconde, c’est d’en repartir…
_____________________________________________

Maggy
Belgique - Wavre
30/04/2011

Thierry, bientôt je ferai un voyage, court mais qui me mènera vers une belle maison blottie dans la verdure. Lorsque la porte s'ouvrira, je respirerai son parfum, je verrai ses couleurs tendres, j'entendrai une douce musique. Tu me diras 'viens". Commencera alors une matinée hors du temps.
_____________________________________________

Brigitte
Belgique - Chaumont
29/04/2011

Thierry, Je ne sais pas faire de grande dissertation et ne suis pas très bavarde, je voulais juste te dire que mon corps et mon esprit te remercient pour ce moment de pur bonheur que j'ai passé ce matin avec toi, même s'il me faut toujours un peu de temps pour me laisser entièrement libre d'être et de sentir le temps est passé très vite, trop vite.... Merci Thierry
_____________________________________________

Constance
France - Paris
29/04/2011

Rencontre en Ligne…ferroviaire

C’est par une froide matinée d’hiver que je suis venue en train à Mont Saint Guibert.

A la gare de Bruxelles, l’heure du départ approchant, je guette le numéro de quai qui tarde à s’afficher. Je m’apprête à appeler Mary Hash pour prévenir du retard. Hésitante sur les chiffres à composer, je m’adresse à un voyageur. A peine ce dernier a-t-il le temps de jeter un coup d’œil sur mon papier que le quai s’affiche. Nous nous hâtons et montons dans le même train. Nous doutons avoir la correspondance à Ottignies. Cette préoccupation partagée (vite dissipée : le contrôleur prévient la gare pour que le train attende), nous rend solidaires.

Ce monsieur descend aussi à la gare de Mont Saint Guibert et manifestement plus familier des environs que moi, je lui demande s’il connait le chemin le plus court pour la rue de Bierbais. Il me répond s’y rendre également et précise souriant : « je crois que nous allons au même endroit ». Je réalise alors que depuis la gare de Bruxelles, mon malicieux compagnon de route savait notre destination commune, gardant le mystère entier jusqu’à l’arrivée !

Nous marchons prudemment, les rues sont verglacées. Je n’ai plus à me soucier de l’itinéraire puisqu’un ange gardien est là pour me guider. Après avoir longé la route principale, nous entrons dans un vallon d’où nous apercevons sur la hauteur, à l’orée d’un bois, la silhouette en briques blanches du 10 rue de Bierbais.

Arrivés à bon port, la porte s’ouvre et franchi le seuil, Marie et Thierry viennent à notre rencontre pour nous souhaiter la bienvenue. J’entends le prénom de mon mystérieux compagnon de voyage qui sort de l’anonymat. Nos routes se séparent maintenant pour un voyage hors des cartes, accompagnés chacun de notre mentor.

Affleure de peau, infinie délicatesse, douceur, pour mon corps huilé, effleuré, caressé, enlacé par les mains de Thierry « sur moi, en moi qui me pétrisse
t de leur vie et de leur cœur et leur passion qui me chantent le chant des sources »(1). C’est un soin de tendresse qui m’est prodigué.

« Je suis femme, femelline, violon, pleine de sons, je suis les cordes qui vibrent » (2).



Quand vient le temps de prendre congé de mon hôte et du lieu, je m’achemine vers la gare pour repartir avec Jean-Pierre. Dans le train, le paysage défile sous nos yeux : forêt de hêtres, bois de bouleaux. Encore dans une douce rêverie après la matinée où « tout n’est qu’ordre et beauté, luxe, calme et volupté »(3), nous descendons distraitement à Ottignies pour monter dans le premier train venu en direction de Bruxelles-Midi, un train lent au lieu du rapide. Adieu la première correspondance pour Paris !

Quelques mois plus tard, en partance pour Mont Saint Guibert, quelle n’est pas ma surprise de retrouver à la gare Jean-Pierre ! Le charme de notre première rencontre ne pouvait être rompu, ainsi en avait-il été décidé par un hasard décidément bien prévenant. Nous devisons gaiement en vieux routiers que nous sommes devenus, quittant le vouvoiement de rigueur l’hiver dernier pour un tutoiement plus printanier. Nous découvrant un goût commun pour le cirque, nous nous quittons en nous disant à bientôt, pour une représentation du cirque Bidon (4)!

« D’un cœur à l’autre, l’arbre de la communion s’agrandit » (5)

1 « L’insaisissable » de Geneviève Esmenjaud aux éditions Ad Solem
2 « Psaumes du temps présent » d’Alina Reyes aux Presses de la Renaissance
3 « Les Fleurs du Mal » de Baudelaire
4 www.cirquebidon.fr
5 « Cœur à cœur » de Bernard Perroy aux éditions Al Manar
_____________________________________________

Maggi
Belgique - Ottignies
16/03/2011

Thierry,
Une fracture de la cheville, et la difficulté de se déplacer pèse lourd.
Mais les deux séances que j'ai pu faire chez toi m'ont aidées à garder le moral.
Et je rêve à celle qui se profile à l'horizon...
_____________________________________________

Stéphanie
Belgique - Bruxelles
27/01/2011

Cher Thierry,

Je tenais à mettre ce petit mot dans ce livre d'or qui est pour moi un livre de confidences...

Hier tu m'as donné la possibilité de te massé, et je t'en remercie :-)

Je me suis retrouvée quelques instants à ta place, à celle ou on donne à l'autre, et ça été magique, ça m'a plu!! de pouvoir faire glisser mes mains, utiliser l'huile chaude, de voir ton corps allongé et non le mien, que tu as été un instant le prince de la session... Waoouh!!!
Même si mes gestes ont été maladroits, incertains par moment, et que j'avais peur de mal faire, je me suis lancée...

Ce fut un pas en plus pour moi dans le travail que je fais avec toi.
J'espère pouvoir un jour te masser à nouveau, oser utiliser d'autres parties de mon corps, voir que tu t'abandonnes... sans avoir peur, ni honte, oser me révéler, me métamorphoser comme un papillon ;-)

Et surtout apprendre à donner de plus en plus, je me suis sentie bien de pouvoir te masser, ce que je t'ai donné hier c'est minuscule comparé à ce que tu me donnes toi à chacune de nos sessions.

J'ai encore besoin de temps, de travail, de nos sessions.
Très affectueusement et tendrement…
_____________________________________________

Catherine
Belgique - Liège
25/12/2010

Bonjour Thierry et Marie,
Voilà, ça fait maintenant un an et 11 jours que j'ai fait la connaissance de Bertrand dans votre centre. Il participait aux ateliers libres de massage. Je vous remercie de nous avoir permis de mettre nos routes sur le même chemin. Depuis que l'on s'est rencontré, nous voyons la vie autrement, d'une autre couleur. J'ai complètement changé l'image de mon corps. Il m'a redonné confiance et estime de moi. Je n'ai plus peur de toucher quoique ce soit même son sexe et n'ai plus de complexe. D'où moins très peu. Nous nous voyons le plus possible malgré la distance qui nous sépare, nos obligations de la vie. Ce n'est pas toujours facile mais nous trouvons toujours une solution, un moment opportun pour se retrouver. Et chacune de nos rencontres, nos moments de rendez-vous, nous pétillons de joie, de bonheur et d'amour. Nous sommes envoûtés par le désir de connaitre à chaque fois un peu plus l'autre, se retrouver blottis l'un contre l'autre... Chaque minutes sont sacrées. Le temps s'arrête comme quand on vient chez vous lors d'une séance. Bien sûr, j'ai des moments de tristesse quand il n'est pas présent mais j'ai le bonheur de le retrouver quand on se voit ou quand on s'écrit ou quand on s'entend. Je vous souhaite, par la même occasion, de bonnes fêtes! Cordialement…
_____________________________________________

Maggi
Belgique - Ottignies
09/12/2010

Thierry,
Perdue dans mes pensées, j'ai souri aux anges durant tout le trajet de mon retour…
_____________________________________________

Nadine et Pierre
Belgique - Liège
17/11/2010

Bonjour Marie,
Bonjour Thierry,
Merci …. que dire d'autre que ce tout petit mot qui représente tellement …
Merci de nous avoir accueilli pour la deuxième fois dans votre monde …
Merci de nous avoir transporté dans une autre galaxie et de nous avoir montré les étoiles …
Merci de nous avoir écouté vous raconter notre belle histoire …
Merci d'avoir, à votre tour, partagé votre vie, votre philosophie de vie, proche de la nôtre mais que nous n'osons pas encore déposer …
Nous en sortons grandis, riches de quelque chose d'exceptionnel, indéfinissable …
J'ai toujours des papillons dans les yeux … pour longtemps encore j'espère ….
_____________________________________________

Annette
Belgique - Bruxelles
23/10/2010

Thierry, juste pour te dire que pour moi la possibilité que tu m’as offerte hier d’essayer de donner un massage, de toucher avec mes mains, était une expérience incroyable… Encore aujourd’hui, vingt-quatre heures plus tard, je vibre d’énergie… Je ne comprends pas ce que cela a fait avec moi. Je ne comprends surtout pas pourquoi je me sens tout à coup…si libre ! Et comme toutes les choses que je ne comprends pas, cela m’INTRIGUE ! Je t’embrasse, surtout ton dos, qui, semble-t-il, aime qu’on s’occupe de lui ;-)
_____________________________________________

Stéphanie
Belgique - Bruxelles
15/10/2010

Cher Thierry,

Je suis revenu pour la 2ème fois ce 14 octobre pour revivre une session de massage tantrique.

En venant je savais que ça allait être différent de la 1ère fois. Et j'ai eu raison...

Par où commencer?

Que d'émotions, que de sensations, que de saveurs nouvelles et exquises qui m'ont envahies et qui par moment m'ont empêcher de respirer et de savourer ce que je vivais avec toi.
Encore beaucoup de peurs, d'inhibitions verbales et physiques mais je me laisse le temps, j'ai encore besoin du temps, apprendre à mieux te connaitre et à mieux me connaitre, à pouvoir accueillir et accepter ce que je ressens. A ne pas avoir honte de ce que je ressens ou de ce que j'aurais envie de te dire délicatement dans l'oreille.
Et pourtant avec tout ça, je me considère comme une chanceuse de pouvoir vivre et découvrir tout cela avec toi. Je ne pense pas que ma rencontre avec toi soit un hasard.
Le soir en te quittant je me sentais pleine d'énergie un peu trop même, je me suis réveillée en pleine nuit à 3 heures du matin me repassant sans cesse les images en tête en me rappelant chacun de tes gestes, plusieurs d'entre eux m'ont fait frissonnés et même tremblé à un moment, m'ont rendu encore plus sensible que je ne le pensais et pourtant par moment j'ai eu peur de mes réactions. Peur de moi-même alors que je sais pertinemment bien, que y a 1 partie de moi qui se cache quelque part, mais je l'a prends par la main pour la mettre un peu plus en évidence... petit à petit...

Mon réveil nocturne m'a conduit jusque dans l'armoire à douceur, ou j'ai grignoté des biscuits, y a pas d'heure pour se faire plaisir! Avec toi, je goûte des choses nouvelles voire inconnue, elles me nourrissent aussi d'une autre manière.

Cette sensation d'être complètement connectée à moi-même, je peux sentir ma chair à l'intérieur de mon corps, c'est particulier comme sensation mais j'aime, j'aime, j'aime...

Voilà Thierry, moins de 48heures après notre 2ème rendez-vous c'est ce qui m'est venu comme ça sans réfléchir, j'ai mis ce que j'avais sur le cœur.

On se voit bientôt, du moins j'espère pouvoir revenir le plus vite possible mais pouvoir à chaque fois redéposer autre choses, continuer à avancer, et pouvoir m'abandonner un peu plus dans tes bras et faire ce voyage en Inde...

A très bientôt...

Je t'embrasse, je te sers fort contre moi :-)
_____________________________________________

Stéphanie
Belgique - Bruxelles
02/09/2010

Cher Thierry,

Je suis venu hier ce 2 septembre pour te rencontrer, quel beau voyage j'ai fait dans tes bras...

Je vais t'avouer que 2 jours avant notre session j'ai fait un beau rêve, je me mettais un beau rouge à lèvre, j'avais mes lèvres couleurs framboises, une véritable invitation au baiser.

Hier en arrivant j'avais le cœur qui battait la chamade, mais ta gentillesse, ta douceur, ton sourire on réussit à me mettre en confiance et à me détendre, ce fut un moment magique inoubliable, une première fois pour moi dans ce moment si intime avec quelqu'un.

Des odeurs enivrantes, une lumière chaude qui m'apaise et un homme d'une gentillesse inégalable. J'étais tout de même encore stressée ce n'est vraiment qu'à la fin que je me suis détendue, j'aurais jamais voulu partir de là. J’aurais aimé rester pour toujours dans tes bras.

En reprenant le train hier pour rentrer chez moi, je repensais à ce que j'avais vécu, je souriais toute seule en pensant à mon après-midi. Je me suis sentie et encore actuellement pendant que je t'écris pleine d'amour et de tendresse un sentiment de plénitude totale.

Je reviendrai, je ne sais pas quand (je te l'ai expliqué hier, je vais essayer de trouver une solution) mais j'ai encore des choses à découvrir chez mary hash et surtout pour retrouver ce même sentiment.

A très bientôt...
_____________________________________________

Crystal
Belgique - Brabant-Wallon
01/09/2010

J’ai aimé….
… me sentir revivre, vibrer,
te sentir vibrer et t’abandonner,
retrouver en moi l’attente, le désir, l
feu,
tour à tour souffrance déchirante envahissant tout mon être dans la conscience de mes limites physiques,
ou encore plaisir infini de humer les parfums de nos peaux, plaisir en y percevant glisser un souffle, caresse renouvelant toutes les autres reçues, échangées, dégustées, savourées…
J’ai aimé les âmes et leurs expressions jusque dans les corps,
J’ai tout aimé, depuis les non-dits et les réserves, jusqu’à cette harmonie riche d’Amour, de confiance, de pardon, de gratitude, de reconnaissance ….y compris la beauté de chaque détail de ce cadre superbe que tu as créé, écrin d’un trésor merveilleux…et même jusqu’au moment partagé sous les douches où j’étais heureuse de m’amuser tout simplement….
…..je pense que la vie va m’obliger à bouger, à me remettre en quête, je ne pourrai plus rester longtemps sans « fusion »,
Namasté, bel ami….
_____________________________________________

Annette
Belgique - Bruxelles
17/07/2010

Thierry,
Laisser derrière moi la grande ville polluée et polluante,
reposer mes yeux dans la nature verdoyante
qui se trouve des deux côtés de la ligne de chemin de fer,
arriver dans un petit village,
où tout le monde dit encore bonjour à tout le monde,
même à des inconnus,
traverser un petit ruisseau,
arriver dans le havre de paix que tu as crée avec ta femme,
entendre le rire des enfants qui jouent dans le jardin,
voir s’échapper les grenouilles
(ce sont des grenouilles intelligentes,
elles n’ont pas envie de se métamorphoser en prince, encore moins en prince charmant,
ce n’est que du stress ;-)
voir pénétrer la lumière douce d’un après-midi paresseux dans l’espace de massage,
arriver dans tes bras…
Peut-être le bonheur est-il tout simple ?
Aussi simple que d’être un enfant et courir les rues et les ruelles d’une Florence matinale,
baignée dans une belle lumière rose-or-orange,
qui se reflète sur les toits de la ville et dans les vagues du fleuve qui coule sous le pont…
C’est peut-être cela, une de mes leçons de vie, chercher un bonheur tout simple ?
Et toutes ces belles images de rêve, elles ne sont là que pour me le rappeler, peut-être ?
Je n’ai pas envie de devenir comme ma mère,
une femme déçue de la vie,
qui, sans même en avoir la conscience, obéit à une logique fatale
qui la pousse à chercher le bonheur partout,
mais jamais là où elle est,
ici et maintenant…
J’espère pouvoir partager encore beaucoup d’heures de simple bonheur,
dans ton coin vert,
dans le Brabant Wallon, dans ton splendide lieu de travail et de vacances,
et avec toi !!!
Je t’embrasse
_____________________________________________

Valériane & Isidoro
Belgique - Inconnue
13/07/2010

Bonjour à vous deux,
Je voulais vous remerciez pour votre accueil et votre mise en confiance.
Thierry, tu as fait tellement du bien à mon corps que j'avais envie d'y rester éternellement. " Rêver à l'impossible, et se dire pourquoi pas ". Merci à toi aussi Marie de prendre en main Isidoro. A redécouvrir tout simplement !!!
_____________________________________________

Anne
Belgique - Bruxelles
16/06/2010

Thank you Thierry, c'est le seul mot qui me vient à l'esprit. Merci pour la gentillesse, la délicatesse, la patience, la douceur. Merci pour m'avoir fait redécouvrir la femme en moi, je l'avais occultée ces derniers temps, je l'avais oubliée. Merci pour m'avoir insufflé cette infinie tendresse, de m'avoir rassurée ... pour accueillir un nouvel amour. Merci pour ce beau voyage de découvertes d'émotions oubliées, quel bonheur !!! Les mots me manquent, je reviendrai certainement ...
Namaste, Thierry.
_____________________________________________

Morgane
Belgique - Bruxelles
17/05/2010

Eclat de Lumière
Je n’ai qu’un mot immensément beau qui me vient à la bouche. Gratitude. Le moment tantrique partagé avec mon serviteur est un voyage au pays des sens à travers l’exploration intérieure et l’explosion vers l’extérieur.
Les énergies subtilement éveillées vous envahissent subrepticement, très lentement, dans une infinie douceur du geste et de l’intention offerts dans l’instant présent. Le respect englobant et bienveillant du souffle attise les braises enfouies dans vos profondeurs féminines. Un vent brûlant du désert s’engouffre dans chacune de vos cellules comme dans un va-et-vient perpétuel. Un accordéon de respiration qui vous emporte loin. Au-delà même de l’indicible.
Les mouvements de la danse du corps animé par les fils invisibles de l’énergie en expansion s’harmonisent, se conjuguent, se libèrent dans une aisance naturelle. Comme des feux follets, les souffles se regardent, se parlent, se touchent dans un sourire. La force protectrice et active du masculin vient s’entrelacer dans l’ouverture réceptive féminine pour ne faire plus qu’un flux ardent dont la danse tourbillonnante et enivrante atteindra au moment le plus inattendu son point d’extase. Culmination de plaisir intense, puissant, profond qui jaillit de nulle part et se propage vers un autre néant. Là où la Vie retrouve sa source. Une décharge insoutenable de plaisir que seules les larmes ont le pouvoir d’apaiser. Entourées de la chaleur et de l’amour bienveillant d’une âme protectrice dont la couleur n’a d’égal qu’un éclat de Lumière consumé dans un sentiment d’apaisement et de bien-être inégalé.
L’âme est ouverte, elle peut désormais s’abreuver et se ressourcer dans l’espace de sa plénitude. Un moment d’éternel présent. Intemporalité. La conscience est traversée et s’abandonne à son univers d’origine. En expansion. Elle est libre et libérée. Une délectation pour le corps et l’esprit. A ressentir intimement. Une fois suffit pour goûter à l’expérience de l’extase sensuelle poussée à son comble. Les étoiles véhiculeront le ressenti imprimé dans le véhicule du corps et l’âme qui s’y loge jusqu’à la nuit des temps. Et bien plus longtemps encore. Derrière l’horizon de nos limitations. Eclat de Lumière en partage.
Namasté.
_____________________________________________

Pierre et Nadine
Belgique - Inconnue
06/05/2010

Bonjour Isabelle,
Bonjour Thierry,

Nous donnerions beaucoup pour revivre notre journée d'hier …

Nous avons attendu longtemps avant de prendre rendez-vous chez "Mary Hash", nous voulions être bien prêts pour profiter pleinement d'une nouvelle expérience.
Notre couple qui nous permet de vivre une seconde vie, en parallèle à la première, est sans cesse à la recherche de nouvelles sensations, de nouvelles découvertes, pour toujours progresser et aller de l'avant le mieux possible.
Notre soif de vivre nous a guidée vers vous.
Nos attentes étaient simples, non thérapeutiques.
Dès les premiers pas dans le hall d'entrée, nous nous sommes sentis en confiance. L'atmosphère est très chaude, très reposante, les personnes rencontrées très charmantes.
Premier contact, pouvoir vous parler de notre vie, vous raconter notre belle aventure, sans tabou, librement, sentir votre intérêt pour ce que nous vivons nous remplit de joie…
Le dialogue est tout aussi chaleureux que l'ambiance de la pièce.
Et puis, nous y voilà, la session commence ….
Quel bonheur de sentir les caresses d'une personne du sexe opposé, la chaleur de son corps, l'huile chaude sur toutes les parties du corps, les plus intimes soient-elles, la douceur des mains, la tendresse apportée et partagée, …
C'est indescriptible mais tellement réconfortant.
Les baisers, le toucher sur les zones les plus sensibles, rien n'a été déplaisant ni déplacé.
Pas besoin de paroles, seules quelques pressions des mains transmettent à l'autre le ressenti du moment, les regards aussi en disent long…
Participer avec son amoureux à ce même voyage, le voir transporté de la même façon que soi, même par une autre personne, est tout aussi troublant mais combien agréable.
Le temps est passé beaucoup trop vite, le retour à la réalité est un peu difficile mais nous gardons tous les deux des étoiles plein les yeux.
MERCI du fond du cœur pour votre écoute et votre partage, pour votre délicatesse et votre sagesse.
A notre tour, nous allons, chacun chez soi, transmettre ce bonheur à notre façon.
Vous rencontrer à nouveau sera un très grand plaisir pour nous.
_____________________________________________

Annick
Belgique - Inconnue
04/05/2010

A Thierry

Quand j'ai entendu parler de Mary Hash, cela m'a attirée mais j'avais peur de me "lancer", et pourtant...

Je vais avoir 50 ans cette année, jamais eu de plaisir avec un homme, frustration totale, beaucoup de chagrin, de colères, de honte.

Je suis une femme enfant, je ne parais pas mon âge, est-ce un hasard puisque je n'en suis pas une finalement?

Et puis, je t'ai rencontré, Marie m'a accueillie, j'étais morte de peur mais elle était si calme, si souriante et m'a rassurée...vous allez faire un beau voyage m'a-t-elle dit...je l'ai crue.

On a parlé, j'ai pleuré, j'avais l'impression de tromper mon mari, de faire quelque chose de mal, et puis je me suis laissée...à toi, j'avais confiance.

Tu m'as emmenée, là où je ne connaissais pas, là où j'avais peur d'aller depuis toujours, et j'ai été bien, très bien.

Je suis revenue, et la 2ème fois, avec plus l'envie de profiter j'étais plus détendue, la complicité s'est installée, je me sentais déjà moins dans les bras d'un "étranger", et je t'ai dit merci, merci pour tout, merci pour ces moments de bonheur que tu me fais connaître, Thierry.

Mon mari est heureux pour moi, on essaie de gérer, on en parle, on évolue dans notre couple.

Je suis en admiration de votre philosophie à toi et à Marie...vous transmettez un beau message d'amour et de respect.
_____________________________________________

Marie
Belgique - Bruxelles
14/04/2010

Merci Thierry pour ce moment d'éternel. La sensation de bien-être, de liberté et d'éveil des sens que tu as révélé me poursuit depuis 48H où je suis passée entre tes mains. Depuis, le temps est en suspens et je "flotte". Je n'ai jamais eu cette sensation aussi longtemps d'affilée. Curieux pour une cérébrale comme moi, et difficile à comprendre le pourquoi du comment. Mais peu importe, tu déploies une énergie impressionnante que j'ai imbibé avec bonheur. C'est juste délicieux comme sen
iment; un moment qui fait accéder une vie à une autre dimension.

_____________________________________________

Elodie
Belgique - Bruxelles
27/03/2010

Merci pour toute cette douceur, cette tendresse, cet amour d'autrui, ce respect.
Grâce à toi, aux choses que j'aie découverte par ton intermédiaire, qui sont venues compléter ce que j'avais déjà appris, je peux, de nouveau, avancer dans ma vie.
Cette session m’a fait un bien fou, m’a fait comprendre des choses tellement importantes et en particulier que je n'étais pas un sexe aux yeux de tout homme mais un corps avec une âme, d'en avoir pris conscience, ainsi que la conscience que l'on peut aimer le plus simplement du monde, son prochain, est tout bonnement MAGNIFIQUE...
J'ai reçu et pu recevoir comme jamais dans ma vie et cela grâce à tout ce respect...
_____________________________________________

Alexandra
Belgique - Inconnue
25/03/2010

Cher Thierry,
I know that English is not your favourite, but as my French is not good enough just yet….
Just felt I needed to let you know how immensely grateful I am.
Grateful for the warmth, energy and love you gave me on Friday evening, my first visit to your temple.
Since then I feel like you’ve opened a door, not only in my body but also in my soul somewhere, can’t quite understand what happened and how and in what way it shall affect my life just yet – but for now suffice to say that the two hours spent in your giving hands were some of the most wonderful of my life,
Merci Infiniment
_____________________________________________

Stéphane
Belgique - Bruxelles
10/03/2010

Pas de désir ce coup-là, pas de réciproque... Mais ta peau, tes mains et tes doigts, miel et chocolat Rire et larmes et des évidences pour moi. Icrem, autrement cette fois. Prends bien soin de toi. Infinie tendresse, Ta petite Steph
_____________________________________________

Elodie
Belgique - Bruxelles
07/03/2010

La session que j'aie eu avec Thierry ce jeudi 04/03 fut merveilleuse. Merveilleuse de tant de respect, de douceur, tendresse, d'amour d'autrui...
Merveilleuse de découvertes personnelles, merveilleuse de recevoir...
Merci.
_____________________________________________

Mélanie
Belgique - Brabant Wallon
29/01/2010

Thierry, médecin de l’âme... Tes mains sont venues réchauffer ma peau endormie. Sous ton corps, je me suis sentie libre, légère, chérie et cajolée. Je m’étonne de ces mystères. La douceur de tes caresses, de tes étreintes, ton intelligence, ta compassion résument l’accueil que tu m’as réservé, ce jour-là. J’ai ri, et j’ai pleuré. J’ai compris qui j’étais. Et puis, j’ai respiré, peut-être un peu trop fort... et nous nous sommes envolés, main dans la main. Quel merveilleux voyage... L’amour que tu m’as offert, n’a rien d' ordinaire, tout ce que tu as inventé est vrai, j’avais seulement oublié. Innocent, fou, rêveur, beau et insolent, voilà ce que je retiendrai de toi. Aussi...tu m’as fait comprendre que le plaisir que je peux prendre peut-être retransmis. Merci pour ce moment que jamais je n’oublierai. Tendres pensées...
_____________________________________________

Catherine
France - Bagneux
27/01/2010

Après une première session il y a quelques mois avec toi Thierry, j'étais repartie pleine d'énergie, ressourcée, bien dans ma peau et positive. Et me revoici ce lundi devant la porte de ce havre de paix qu'est Mary Hash... Dès la montée de l'escalier, j'ai ressenti comme la première fois du bien-être, de la douceur, j'étais déjà au début de mon très beau voyage, la lueur des bougies jalonnant les marches, une douce musique, et la délicieuse Noélie qui m'a accueillie. Je m'installe donc en t'attendant Thierry, détendue, calme et sereine, et te voilà... Je ne sais quels mots trouver pour t'exprimer ma reconnaissance, cette session encore a été au-delà de mes attentes. J'ai pu m'abandonner complètement à tes mains, à ton souffle sur ma peau, si bon, si chaud, à ton corps, tes bras protecteurs autour de moi. En total abandon, en totale confiance, j'ai pu très vite me laisser aller et lâcher prise, me laisser conduire. Merveilleuse session... beaucoup de plaisir, de joie, de positivité, de douceur, d'énergie. Je tiens à te remercier encore, ton écoute, ta douceur, ta patience, ta générosité. Merci beaucoup à Noélie pour son accueil, Shaerin pour son accompagnement jusqu'à mon départ. Elles ont aussi contribué, par leur présence, leur douceur, à ce très beau voyage. Je ne vais pas terminer sans saluer Marie que j'ai aperçue, et toute ton équipe. Très belle énergie à vous tous qui donnez tant de vous pour les autres. Namasté...
_____________________________________________

Christine
Belgique - Jumet
30/12/2009

Thierry, Merci pour ce don de toi, ce partage, ce cadeau venu du ciel, magnifique voyage au pays de l'ouverture, de la tolérance, du respect, de la douceur, de la tendresse et de l'amour inconditionnel... La Vie dans tout ce qu'elle a de plus beau...
_____________________________________________

Christel
Belgique - Liège
23/12/2009

Bonjour Thierry,

Mon mari et moi sommes venus hier découvrir le massage tantrique. Nous venions en réalité pour moi. Je suis actuellement en thérapie chez Dominique Delrot et elle avait besoin de la structure Mary Hash, pour pouvoir m'aider, afin de mieux comprendre certaines choses. Elle m'avait conseillé de venir en couple. Moi pour pouvoir avancer et grandir et mon mari pour pouvoir découvrir des sensations nouvelles, des sensations que je n'arrive pas à lui donner.

Nous sommes donc arrivés en couple et avons été accueillis chaleureusement par Noélie. Nous avons découvert un endroit où l'on se sent à l'aise, un endroit magique où règne une atmosphère sereine et aux odeurs agréables que ce soit par les bougies ou les bâtons d'encens. Noélie nous a fait patienter quelques instants, puis tu nous as accueillis avec Alexandra. Nous avons découvert une première pièce, la pièce finalement où toi et moi allions rester. Tu nous a mis à l'aise, car nous devons bien le reconnaitre, nous étions un peu stressés, anxieux; mais c'était un stress positif. Nous découvrions un espace que nous ne connaissions pas du tout, nous allions également découvrir la massage tantrique, massage complètement inconnu pour notre part.
Nous avons fait connaissance tous les quatre et tu as demandé les raisons de notre venue. J'y ai répondu puisque nous venions pour moi. Ensuite, Alexandra et Marc sont partis dans une autre pièce. Et nous, nous sommes restés.

Tu m'as demandé de m'asseoir sur le futon et m'a posé quelques questions. Questions auxquelles j'ai répondu, mais je dois bien reconnaitre que j'étais nerveuse. Nerveuse de parler de mon "problème", mais tu as le don de mettre à l'aise, car tu as certainement ressenti mon stress. Ensuite, tu m'as demandé de m'allonger sur le ventre et c'est à partir de ce moment-là que j'ai pu commencer à m'évader. Tu as commencé par des caresses légères pour me déstresser sur le dos, les épaules, la nuque, les jambes, ..... sentir cette huile chaude est un moment de détente. Puis, tu as réellement commencé le massage et essayer de mettre des réponses sur mon mal-être. Tu fais tout cela en douceur, en tendresse. Dans les moments les plus durs, tu m'as serrée tendrement dans tes bras afin de me réconforter et tu sentais certainement que j'avais besoin de tendresse et d'affection. Les larmes me sont venues aussi et tu m'as comprise. Tu t'es arrêté et m'a demandé si je souhaitais que tu arrêtes. Ensuite, est venu le moment où tu m'as glissé à l'oreille que je pouvais me retourner dès que je le sentais. Je l'ai quasi fait de suite, juste le temps d'essuyer mes larmes. Je voulais à nouveau m'évader et sentir des mains, un homme qui me donne de la tendresse. J'ai réussi à m'évader, bien que je sois certaine que je pourrais le faire encore plus quand mes douleurs seront pansées. Tes caresses sont magiques et l'on se sent si bien en-dessous. Puis, tu as essayé de frôler la région du yoni. Les larmes me sont encore venues, mes points se seraient. Tu m'as demandé de m'exprimer en quelques mots afin de pouvoir sortir ce que je ressens à ce moment-là. Ce que j'ai réussi à faire. A nouveau, tu m'as serrée fortement dans les bras et j'en ai fait autant. J'avais besoin de te serrer, de serrer un homme qui me comprend, un homme qui donne de la tendresse, de l'affection. Je ne dis pas que mon mari ne m'en donne pas... mais ce n'était pas pareil. On aurait dit que tu ressentais ce que je ressentais. Ensuite, tu m'as demandé si tu devais arrêter ou continuer et j'ai répondu. Les larmes me venaient à nouveau, mais je voulais voir jusqu'où j'étais capable d'aller.... ma respiration s'accélérait par peur, mais tu as su t'y prendre et t'es arrêté au bon moment. Jamais, je ne me suis sentie incomprise ou méprisée. Et ce moment, j'en avais grandement besoin. Tu m'as donné beaucoup de gestes tendres, affectueux, des bisous, .... J'aurais voulu que ce moment ne s'arrête pas afin de pouvoir continuer mon chemin, à pouvoir m'évader, car je n'ai jamais réussi à le faire réellement.

Je vais continuer ma thérapie chez Dominique car j'en ai besoin, j'ai besoin et l'envie d'"avancer", de "grandir" et de "murir".

Ensuite, Alexandra et Marc sont venus nous rejoindre et vous nous avez laissé la possibilité de se retrouver...

Puis, nous avons fait le débriefing de cette séance. Débriefing au cours duquel j'ai pu sortir mes douleurs, mettre des mots et encore une fois, tu étais présent.

Je tiens à te remercier pour ce moment magique, même si parfois "douloureux", mais également à remercier Noélie pour son accueil, Alexandra pour sa gentillesse et sa compréhension, mais aussi toute l'équipe de Mary Hash d'exister et de nous aider à avancer dans notre vie, pouvoir mettre des mots sur des douleurs, pouvoir "découvrir" nos douleurs et pouvoir les soigner, nous faire découvrir notre corps et surtout nous faire découvrir la sexualité sous une autre forme, une forme bien plus sensuelle.

Encore MERCI.......
_____________________________________________

Annette
Belgiqu
- Bruxelles
16/11/2009

Vendredi dernier je suis revenue chez Mary Hash après une absence de trois mois. Le temps qu’il me fallait pour me (re)trouver.
Après être partie, au mois d’août, fondue en larmes, au moment de nous séparer, parce que quelque chose de très profond, de très existentiel, avait été sécoué en moi - mais à ce moment-là je ne percevais que d’une manière très brouillée ce qui était en train de se passer en moi, ce qui a encore ajouté à mon état de confusion. Et puis, tout doucement, des souvenirs, refoulés pendant longtemps, sont remontés dans mon âme. Des souvenirs d’un autre « moi », de mon tout premier « toi », pour ainsi dire, d’un frère-jumeau avec qui je partageais les premiers moments de mon existence, et qui est parti très tôt, sans moi, pour rentrer, sans moi, dans cet autre monde d’où on était venus ensemble, me laissant seule, dans la confusion, parce que je ne savais pas ce que j’avais fait ou ce que je n’avais pas fait pour qu’il parte, et il n’y avait pas non plus personne pour me l’expliquer. Je le cherchais pendant toute ma vie, aux quatre coins du monde, tout en étant complètement inconsciente de ce que j’étais en train de chercher, inconsciente du fait même que j’étais en train de chercher quelque chose. Je le cherchais dans chaque nouveau visage, en amour, en amitié, dans chaque nouveau pays, chaque nouvelle langue, chaque nouvelle religion, je le cherchais dans la spiritualité, la nature, la poésie, la musique, les arts… Quand j’étais petite, je le cherchais de l’autre côté des miroirs qu’il y avait dans notre maison. Je demandais à ma mère où était « le petit garçon », mais elle m’a répondu, dans un premier temps, qu’il n’y avait pas de petit garçon, et puis, déjà un peu fâchée, que le seul petit garçon qu’il y avait eu dans notre maison, c’était mon frère aîné, quand il avait été petit. Mais celui-là, pour moi, ce n’était jamais « le bon frère », avec toutes les horreurs que cela implique pour la relation que j’ai avec mon frère aîné… J’ai fini par imaginer que c’était peut-être moi-même, l’autre qui me manquait, et je m’imaginais un deuxième nom, un nom de garçon. Je cherchais sans jamais trouver, et puis j’ai fini par trouver chez toi et dans le massage tantrique l’expérience la plus proche que je puisse imaginer de cette première expérience de douceur, de tendresse, d’amour, que j’avais partagée avec l’autre, là, dans le ventre de ma mère : une pièce bien isolée du monde extérieur, lumière douce, bien au chaud, avec le toucher comme principal vecteur de communication, le contact peau-à-peau, deux âmes qui se rencontrent, deux énergies qui se mêlent. C’est tellement - presque la même chose. Presque. Puis la grande secousse : la constatation que même l’expérience la plus proche ne peut plus jamais me ramener ce tout premier état d’union, douce et innocente, qu’il y avait entre les deux « débutants dans la vie » que nous étions. La constatation, très amère, que toute recherche avait été une illusion, une illusion chère, mais qui au lieu de nourrir l’âme la creusait de plus en plus… J’ai compris qu’il fallait que je me (re)trouve, seule, donc avec moi-même, et ne plus comme la moitié de quelque chose qu’il n’y a plus, il fallait que je (re)trouve mon propre centre, à moi, et c’est ce que je suis en train de faire, depuis trois mois, avec l’aide, entre autres, d’un prof de danse merveilleux, qui ne cesse de nous répéter combien il est important, pour trouver l’équilibre dans le mouvement du corps ainsi que pour trouver une position de stabilité dans la vie, d’être dans son propre centre, d’être dans son propre axe, d’être bien ancré, parce que, comme il ne cesse pas non plus de nous répéter, on ne peut rencontrer l’autre vraiment que lorsqu’on est dans son propre centre. Le succès est là… Pour la première fois je me sens bien toute seule : en union avec moi-même. D’ailleurs, parmi toutes les langues que je connais, c’est dans ma langue maternelle, l’allemand, que je trouve la plus belle expression pour l’état d’être seul : « allein », mot qui est constitué de deux syllabes, « all- ein », qui signifient, respectivement, « tout-un ». C’est un grand mystère, l’état du « tout-un »… Il y a onze ans j’ai eu une vision extraordinaire qui m’a plongée dans une réalité d’une beauté inouïe, et mille fois plus réelle que ce que nous avons l’habitude d’appeler « la réalité », et c’est dans cet autre monde que je l’ai revu, mon frère bien-aimé, très vivant d'ailleurs, dans un moment de félicité pure, quand nos deux regards ce sont croisés, sont devenus un, dans un océan infini de lumière, où le « moi » et le « toi » n’étaient qu’un, où le « moi », finalement, était tout, et tout était « moi », « tout-un », mais ça, c’est une autre histoire… J’aurais bien aimé rester pour toujours avec lui, là- bas, je ne me sentais plus attachée à toutes les choses qui constituent maintenant mon identité, mais voilà qu’il m’a laissée seule, dans ce monde-ci, et ce pour la deuxième fois. Pour en faire quoi ??? Ce qui est devenu clair pour moi, pendant ces trois mois, c’est qu’il m’a laissé un très beau cadeau… En psychologie on parle du « premier objet d’amour » (je n’aime pas l'expression « objet » dans ce contexte, mais soit), et normalement, on se réfère à la relation mère-enfant. Mais qu’en est-il des autres, en minorité, certes, de ceux pour qui le premier « objet » d’amour n’est pas un être adulte, mère ou autre, que la vie a déjà « travaillé », au sens positif, au sens négatif, et plus fort, mais un être tout proche de moi, aussi fragile, aussi innocent que moi, quelqu’un tout comme moi, quelqu’un tellement « moi » qu’il paraît être le reflet de moi-même dans un miroir ? Cela donne toute une autre programmation neuronale, émotionnelle, relationnelle… Et je suis sûre qu’on peut en faire quelque chose de merveilleux, même si je ne sais pas encore quoi…

Ce qui est aussi devenu très clair pour moi, c’est le fait que sans toi, Thierry, je n’aurais jamais fait tout ce parcours d’une prise de conscience assez particulière, douloureuse, merveilleuse, et que j’aurais probablement continué à errer sur Terre pendant toute une vie, cherchant dans le chaos quelque chose que je peux trouver seulement en moi-même, dans mon cœur. Pour la première fois dans ma vie j’ai la sensation d’être arrivée « chez moi ». Je me sens bien, chez moi ! Mais ce n’est pas encore gagné, il faut maintenant stabiliser ce nouvel état d’équilibre ! Et commencer à vivre ma vie à moi. Commencer à me demander ce que je veux faire de ce beau cadeau…
Ce n’est pas dans mes habitudes d’écrire un message si long. Qui à part toi va le lire, et que va-t-on penser de moi, horreur, grand souffle. C’est pour moi un vrai « coming out », émotionnel, dans ce cas, et comme tout « coming out », il demande du courage…
Je t’embrasse, avec toute la tendresse que j'ai en moi.
_____________________________________________

Muriel et Patrick
Belgique - Bruxelles
02/11/2009

Raquel, Thierry, Votre coeur brille d'Amour. Et vous soufflez cet Amour sur les jours de notre Vie. Vous êtes si purs. Si Généreux. Si Beaux. Nous rêvions de vos lèvres passionnées flânant en nos endroits les plus intimes, de votre regard si profond pénétrant notre âme, de vos mains qui nous font découvrir qui nous sommes. Aujourd'hui, grâce à vous, nous ne sommes plus les mêmes. Habités d'une énergie nouvelle, lumineuse, rayonnante. Nous sommes libres. Nous sommes très émus de vous avoir rencontrés. MERCI DU FOND DU COEUR. A bientôt...
_____________________________________________

Vicky
Belgique - Bruxelles
07/10/2009

Merci Thierry ! Je suis arrivée avec tellement de colère en moi, colère totalement indépendante de ce RDV avec toi et tu as pu la canaliser et me laisser partir vers d'autres lieux tellement sereins et emplis d'une confiance totale en toi et en moi aussi. Tu as fait tomber bien des barrières, bien des aprioris, bien de réticences, et tellement de blocages. Pour me répéter par rapport à ce que je te disais hier, c'est cela qu'il faudrait d'abord apprendre aux enfants plutôt que de leur donner des cours d'éducation sexuelle avec comme mise en route les schémas basiques des appareils (quel terme !) génitaux de l'homme et de la femme. L'amour, la tendresse, le partage avant tout aideraient beaucoup de couples à ne pas tomber dans la routine d'un acte de pulsion pur qui en définitive n'apporte qu'une habitude idiote, tellement stérile et le plus souvent destructrice ... qui de surcroît laisse si souvent des cicatrices douloureuses à l'âme. Je ne sais comment te remercier pour ce magnifique moment de partage mais je sais par contre que je reviendrai ... sans colère :-)
_____________________________________________

Elly Pauwels
Belgique - Namur
10/09/2009

Thierry,
Le don, cet acte toujours étonnant où riches et pauvres, savants et ignares, forts et faibles se dépossèdent pour un autre d’une plus ou moins grande parcelle d’avoir, de pouvoir, de savoir, de temps, de force, de talent ou tout simplement d’eux-mêmes. Paisiblement, spontanément, sans rien attendre en retour que de se sentir un peu plus humain, un peu plus relié à l’humanité toute entière.

Le don, personne ne le contrôle ; il n’y a pas de plus libre. Il surgit à l’improviste dans les cours de récréation ou sur un lit d’hôpital, sur le bord d’un trottoir ou autour d’un sapin, devant le bureau d’un notaire comme au fond d’un bidonville, dans la boue des tranchées et sur les touches d’un piano. Entre les mains, dans les bras de Thierry.

Le soleil ne se couche jamais sur lui et il ne se couche jamais avec le soleil.

Il parle toutes les langues, il est lui-même langage universel. A Phnom Penh et à Bruxelles, à Manille et à New York, là-bas et ici, maintenant et demain.

Tous les hommes sont doués pour le don, peu le savent. A peine reçu, voila déjà qu’il fait des petits : trente, soixante, cent pour un…

Quand bien même, il nous manquerait de l’eau, de l’air ou un bout de terre, il resterait toujours en nous cette inextinguible capacité à donner, à nous donner.

Le don est une ressource illimitée pour notre humanité. Thierry le cultive avec tant d’amour, tant de
élicatesse et de tendresse que le don reçu de ses mains nous émerveille et nous remplit d’une infime parcelle de sagesse.

Merci pour ce bon et beau moment…
_____________________________________________

Sophie
Belgique - Liège
19/07/2009

Salut Thierry,
C’est vrai que je fais des progrès avec toi. Je me sens plus dans mon corps. Je pénètre dans des zones « cité interdite ». J’y gagne en sérénité, la peur lâche du terrain. Tu es comme Aladin qui frotte ma lampe à huile pour faire sortir le « Génie »… J

Je repense à la dernière séance en différentes vagues. D’abord le plaisir que tu fais monter et que je recontacte facilement. Et puis cette vague de retrait, comme une marée basse qui arrive, prévisible. Je suis intriguée comme assez rapidement les sensations agréables tournent au vinaigre, alors que tu ne changes rien. Comme si mon vagin se souvenait d’une blessure. Je suis intriguée par une perception de viol que je ne peux relier à aucun événement de ma vie : je n’ai heureusement jamais connu de violence physique, ou de pénétration violente, pas d’histoire du style dans la famille non plus, à prendre au second degré ?? inconscient collectif ? Ce qui était épuisant c’est que j’ai un très vieux pattern qui dit « retire-toi de ton corps, ne sens rien, et ce sera plus vite fini ». Je ne sais pas si l’idée est de survivre ou de mourir plus vite. Alors c’était la lutte où je me disais « maintenant les règles ont changé, le but est de rester avec ce que je sens » Mais c’était aussi dur que de rester au centre d’une centrifugeuse qui tourne ! J’y suis arrivée de rester avec ce que je sentais, par contre je sentais l’influx vital qui me quitte, comme si je perdais contact avec tous mes muscles, sauf .. dans ma mâchoire qui était toujours … prête à mordre.

Et puis il y a eu le moment où tu as mis une main sur le front et de l’autre tu faisais monter l’énergie. C’était très fort. Ma « présence », mon « guide » ? était là au niveau du front. Heureusement que je t’en avais parlé dans ma lettre précédente. C’est pas ma mère, c’est pas une femme , c’est pas un enfant, c’est un homme d’âge mûr au regard noir et profond. Il dégage un amour fou et j’ai un lien fort avec lui. Je ne sais pas de quel type : de couple, de père, de maître, de .. ? Mais en même temps que je sens la chaleur de cet amour arrive le désespoir de la séparation au niveau de la gorge. Je me sens comme un tigre qui doit traverser un anneau de feu. Ce serait merveilleux que je puisse dépasser çà , car la séparation c’est un gros morceau dans mon histoire perso et celle de ma famille.

Je repense que mon front est chargé très positivement. Ma grand’mère qui a gardé le grappin sur moi était très flemmarde, et elle a toujours laissé maman me mettre au lit, et c’est maman qui montait pour dire les prières ( on n’est pas polonais pour rien ..) , faire une petite croix et donner un bisou sur le front jusqu’à mes 8-9 ans ?? Et à chacun de mes départs, ma grand’mère me faisait aussi une petite croix sur le front avec une petite statuette de l’Enfant Jésus.

Et puis après la décharge émotionnelle, quand tu me caresses, c’est la plénitude. Je me rappelle juste la pensée « je suis comme un bateau » en forme de barque » et rien d’autre, rien d’autre ne s’imprime, pas de souvenir.

En sortant de la pièce je t’ai dit « j’ai mal au ventre ». C’est tout nouveau çà, il ne m’a pas quitté de la soirée. J’ai cru au début que j’avais bu trop vite de l’eau froide mais ce n’était pas digestif. ( si si j’ai encore trouvé de la glace au citron du bois de la Cambre et elle est très bien passée. J) C’était de part et d’autre de l’estomac. Je crois que c’est lié à mes sensations d’étouffement qui partent de là. Comme les haubans d’un voilier qui tirent. Je crois que c’était une tension qui se relâche et fait mal au début.

Après 4 jours.

Je m‘amuse avec ma respiration pour la tirer le plus haut possible quand je m’endors ou me réveille. Ce matin réveil à 5H. Je sens une sensation comme un éclair au bas du cou dans la nuque et de part et d’autre, comme un bouchon qui saute, j’imagine des alvéoles qui se déploient soudain.

Après 10 jours.

Je prends mon petit dej à 3h du mat tellement l’énergie monte. Je commence à sentir au bas de la colonne vertébrale l’ébauche d’un mouvement de reptile et de l’autre côté la tête qui pétille. Je comprends l’image du serpent de la Kundalini.
_____________________________________________

Catherine
Belgique - Chenee
10/07/2009

Bonjour à toute l'équipe de Mary Hash,

A ce jour, j'ai ouvert la porte pour la 4ème fois, de ce lieu magique où les âmes, les cœurs, les esprits se perdent durant quelques heures oubliant toute notion du monde présent, de la réalité et prendre tout plaisir donné, partagé et reçu.

J'ai partagé, encore une fois, un voyage inoubliable, comme à chaque destination.

Que ce soit avec Noélie, Thierry ou Lucia.

Pour chaque départ, c'est un lieu différent. J'en garde de très bons souvenirs et les sensations vécues. Surtout ceux qui m'ont fait vibrés et montés au 7ème ciel. Sont rares les moins bons.

Grâce à vous, j'ai pu me (re)construire, ressentir mon corps de femme, mes courbes dont personne n'a encore pu me les faire découvrir. Je me sens plus féminine même si j'ai encore
un regard critique envers moi-même. Je pense que ce regard va s'estomper et disparaitre au fur et à mesure du temps qui passe.

Merci et au RDV prochain,
_____________________________________________

Anette
Belgique - Bruxelles
21/06/2009

Thierry,
je me demande si vendredi dernier j'ai fait un rêve ou si c'était la réalité...
_____________________________________________

Caroline
Belgique - Localité inconnue
16/06/2009

Bonjour Thierry,

Vendredi dernier, j'ai poussé pour la troisième fois la porte de Mary Hash.

Barricadée dans ma forteresse, j'ai éprouvé pas mal de difficultés à me détendre. Pourtant, tu as réussi par ta douceur et tes caresses à toucher mon cœur et mon âme.
Les mots me manquent pour exprimer la chaleur bienfaisante dans laquelle ta tendresse et ton amour m'ont plongée.

Ces quelques lignes sont bien peu de choses, mais je tenais à te remercier pour le rayon de soleil que tu m'as offert et que je porte désormais au plus profond de moi.

Peut-être aurai-je encore la chance de croiser ton chemin...

Je t'embrasse,
_____________________________________________

Sylvie
Belgique - Bruxelles
05/05/2009

Cher Thierry,

Je viens de réaliser après notre séance d’aujourd’hui que je viens de passer une étape dans ma vie sexuelle de femme. Je me sens un peu déstabilisée car je quitte mes schémas habituels.

C’est comme si j’avançais vers un nouveau jardin en refermant la grille d’un autre.

Je rentre dans une autre dimension, un autre monde s’ouvre à moi et j’avoue être un peu perdue. Je vais devoir apprendre à avoir d’autres repères, à faire le deuil de certains reflexes qui me sécurisaient et à accepter de nouvelles sensations.
J’ai la sensation d’avoir touché quelque chose et de découvrir autre chose qui n’est plus de l’ordre de la satisfaction « primaire » mais d’ordre plus solide, moins fugace.
Je dirais que j’imaginais cette jouissance plus flagrante… comme les autres… or, rien de tout ça. Je suis un peu déçue de mes sensations mais en réfléchissant d’avantage je viens de réaliser que je viens d’atterrir dans un nouveau jardin et donc encore beaucoup et tout à apprendre.

Je me sens comme une nouvelle élève qui ne sait encore rien… drôle de sentiment… accepter de quitter ses certitudes et ses habitudes.

Par contre, je me sens remplie d’amour pour moi-même et je prends la petite élève par la main et pars à la découverte de ce nouvel Eden.

Je suis désormais sur un autre chemin, mais au lieu de me sentir perdue et abandonnée, je suis confiante car je sais que je suis sur la voie que j’ai choisie et qui s’offre aujourd’hui à moi.

Merci à toi Thierry
_____________________________________________

Nathalie
Belgique - Bruxelles
20/04/2009

Lundi 20 Avril, un rendez vous m'attendait, a 12h! Un pas de géant existentiel, un passage dans ma vie, un moment que je m'offre pour moi et à la femme QUE je deviens, le passage de mes 40 ans... Les mots ne sont pas a la hauteur du ressenti, vécu, ce que je puis dire très humblement, grand moment d'ame respectueux, doux, présent ou mon ame a dansé avec l'ame de Thierry aussi haut que nous avons pu aller, dans une ouverture de coeur, d'energie divine, de vibration, d'onde, de jouissance, d'orgasme, d'allégresse du tout...

MERCI.
_____________________________________________

Sarah
Belgique - Wemmel
09/04/2009

Bonjour Thierry,

Excuse-moi de ne pas t'avoir écrit plutôt...trop d'émotions, trop de questions, trop d'interrogations et pas assez de mots et de conscience pour digérer et mettre tout mon ressenti en lumière ! Cela fait maintenant 4 jours que nos chemins se sont croisés...Quelle rencontre que la tienne...Rencontre avec l'amour divin, l'amour cosmique mais surtout rencontre avec moi- même... Quatre jours d'isolement, durant lesquels je n'ai cessé de penser à cette incroyable séance de massage avec toi, à tout cet amour que j'ai reçu, et que j'ai envie de transmettre à mon tour..., à ma rencontre avec Se Ra, une petite sœur pour moi, comme elle adoptée, comme elle, mêmes questionnements sur l'amour ... Tu nous as présenté l'une à l'autre...avais-tu déjà conscience à cet instant de ce qui allait se produire dans mon âme ?

Cette initiation au massage tantrique avec toi a remué et chamboulé pas mal de choses en moi (refusant de m'abandonner à quiconque)...Aujourd'hui, si la ligne d'arrivée est loin d'être franchie, j'ai néanmoins l'impression d'avoir fait un bon de géant.

Avec toi, j'ai beaucoup pleuré.. des sanglots qui venaient de très loin, du plus profond de mon âme...Avec le recul de ces derniers jours, je sais d'où provenaient ces larmes...Être prise dans tes bras comme tu l'as fait, c'est si simple...Mais tu as compris ce dont je n'avais moi-même pas conscience : la chaleur, la force et la protection de bras autour de moi...Tu as su trouver, les attitudes, les gestes et les mots justes, pour toucher mon âme, pour la comprendre et l'aimer...

Ton empathie à mon égard lors de not
e première discussion en début de séance, ta douceur, ta sensibilité, ta féminité et ton amour inconditionnel, m'ont tout de suite mis en confiance (moi qui m'étais emmurée dans une forteresse infranchissable) et j'ai baissée ma garde... Je me suis totalement mise à nue au sens propre comme au sens figuré...

Ce qui était nouveau pour moi, c'est que ça c'est fait dans la douceur, presque sans que je m'en rende compte, si j'ose dire...Je pense que mes larmes et les émotions qui m'ont submergées, étaient du au fait que j'ai pu m'abandonner, être dans l'ici et maintenant, dans le non jugement, face à un homme que je ne connaissais pas, dans une position très intime, à la limite de l'impudeur...pour moi, c'était une grosse chaîne que je brisais...

Je n'ai jamais ressenti autant d'amour et cela m'a confirmé et conforté dans ce que je pensais depuis toujours; que l'amour rime avec "douceur, lenteur, sensualité, volupté et chaleur"...Trop souvent j'ai été confrontée à l'amour "douloureux, rapide, froid, violent et égoïste"...Me faisant passer pour quelqu'un n'aimant pas le sexe et que le toucher n'avait que peu d'importance...J'ai donc préféré m'abstenir de toutes relations plutôt que de me plier à la "norme" qui ne me convenait pas...Je sais maintenant que j'avais raison...Il n'y a pas qu'une seule façon d'aimer et d'avoir du plaisir...Que l'amour est un don de soi bien plus qu'un don de l'autre; Merci Thierry pour m'avoir guider vers qui j'étais profondément.

Personne d'autre que toi n'avait encore été capable d'arriver jusque-là...Sans doute aussi que je n'avais jamais permis à personne de toucher mon âme aussi loin que tu l'as fait...Avec toi, j'ai fait un premier pas vers le lâcher prise, l'abandon, mais surtout la confiance en l'autre. ...Et même si ma démarche "consciente" était de l'ordre du développement personnel, j'étais loin de me douter à quel point elle allait me révéler des choses et m'ouvrir des portes. Cette rencontre avec toi et avec moi a été un véritable séisme...une prise de conscience énorme sur mon passé, mon présent et mon futur... Une carence affective trop longtemps occultée, un trop plein d'amour insoupçonné à donner, une énergie créatrice en devenir tout cela cristallisé par une 10ème années de célibat...

Il n'y a eu, de ta part, que des caresses lentes, des massages doux, de la tendresse mais l'amour que j'ai ressenti en moi à travers toi, jamais je ne l'ai ressenti avec aucun partenaire dans un acte amoureux...C'est ça que je trouve magnifique et que j'ai envie de transmettre à mon tour. Je sais maintenant que cet amour divin est moi et qu'il ne demande qu'à s'exprimer...J'ai envie, maintenant, de passer le relais à mon tour...

Au cours de ces 15 années d'errances où j'ai accumulé nombreuses thérapies (comprendre pourquoi l'abandon me coupait de l'amour véritable), et nombreux stages en développement personnel (comprendre quelle était ma mission de vie dans cette incarnation), j'ai beaucoup cherché sans jamais me trouver...

Cette séance avec toi, puis la discussion après avec la douce Se Ra n'ont cessé de raisonner en moi...L'amour a besoin de circuler, d'être donné à un maximum de personnes et non bloquée à une seule...C'est ça que je devais comprendre...J'ai toujours su donner de l'amour aux autres quand je n'attendais rien d'eux ou que je n'avais pas peur de perdre quelque chose..J'ai la certitude maintenant, que mon âme ne pourra s'épanouir et trouver son unité qu'en donnant de l'amour à plusieurs personnes et non forcément à une seule...J'aimerais beaucoup m'entretenir à ce sujet avec toi et Marie...Voir si je fais fausse route ou si Mary Hash fait partie du chemin spirituel de mon âme ?

Je sais aussi que c'est assez présomptueux de ma part de penser devenir un jour praticienne ; Moi qui n'ai aucune formation professionnelle en massage, avec tellement de peurs et de blocages en moi; comment pourrais-je aider les autres et les aimer si je suis encore en recherche sur moi-même...En tout cas, c'est quelque chose que je n'exclue pas, que j'ai vraiment envie d'explorer...

Nos faiblesses sont aussi très souvent nos forces...Mon histoire (le passé, les blessures, les carences affectives, le besoin d’aimer) et la femme-enfant que je suis (issue de ces 2 cultures où se mêlent et se heurtent la sensibilité et la sensualité de l'orient avec le rationalisme et la pudeur de l'occident) sont très certainement des forces pour un travail comme celui que requiert le don de soi et l'empathie.

La spiritualité, les soins holistiques, le yoga, la méditation ont toujours fait partie intégrante de qui je suis...La tantra est peut-être la synthèse de toute cette recherche ? Pouvoir aider des gens à travers un amour inconditionnel est quelque chose qui me parle et qui résonne de plus en plus en moi...Mais je sais aussi, qu'il ne faut pas aller plus vite que la lumière, que l'idée doit faire son chemin, qu'elle doit mûrir ; comme moi aussi j'ai encore un long chemin intérieur à faire pour pouvoir aller vers l'extérieur et donner à mon tour tout l'amour qui est en moi et qui ne demande qu'à s'exprimer...

Il n'y a pas de hasard si j'ai franchi la porte de Mary Hash, à ce moment précis de ma vie...Les choses justes et vraies se mettent en place simplement et l'univers est là pour nous guider...Ta rencontre Thierry, n'a pas été le fruit du hasard, j'en suis persuadée...

Pour l'instant, je laisse les signes me guider et du temps au temps pour explorer d'autres séances avec toi et Marie, et puis surtout en discuter ensemble et voir avec vous comment cette petite graine d'amour qui est en moi peut grandir et s'épanouir pour le bien de tous...

Avec toute ma gratitude et ma reconnaissance pour cette belle âme qui est la tienne.

Affectueusement...
_____________________________________________

Stéphane
Belgique - Bruxelles
28/03/2009

Thierry

Sous les caresses de vos mains et vos doigts, la rose que vous m'avez offerte; c'était moi. Icrem
_____________________________________________

Catherine
Belgique - Chenee
28/03/2009

Boujour à tous, Ce jeudi 26 mars, j'ai vécu pour une 2ème fois une session avec Thierry. Je dois dire qu'elle a été complètement différente par rapport à la première. Elle a été mouvementée, riche en sensations, en découvertes et en émotions. Il m'a permis de ressentir, découvrir certaines choses: des stimuli que je n'avais pas encore découvert, reçu et pas encore trouvé toute seule. Ces stimuli, je les ai aimés pour certains et d'autres moins car pour moi c'était une grande première. J'y ai "goûté", j'ai essayé. Je me suis "laissée faire" sans interrompre même si j'en avais le droit (si j'étais mal à l'aise). Je voulais aller jusqu'au bout des choses et être sur, certaine, savoir faire la part des choses et pouvoir me dire et/ou savoir partager mes expériences avec la personne qui partagera, je l'espère un jour, un bout de chemin avec moi. Malgré que je n'étais pas tout à fait au fond du lâcher prise, j'ai su, réusssi à surmonter mes craintes, mes peurs, faire aller mon imagination et laisser mon corps bouger comme il avait envie. Je pense que je suis sur la bonne voie pour me découvrir davantage, reprendre confiance en moi même si ce n'est que passager. Il y a des moments où j'ai envie de me faire plaisir, me satisfaire, me plaire, m'aimer, m'accepter tel que je suis mais le plus souvent, je me complais dans mon "trou noir". En sortant de ce lieu magique, je suis ressortie plaine d'amour et suis allée me chercher des produits cosmétiques pour me



mettre plus en valeur. Encore une fois, durant cette session, je me suis sentie AIMEE, DESIREE. Thierry a le "don" de nous en donner. Si bien que par moment je me suis crue son amante, sa femme. Drôle de situation. Merci à toi Thierry pour le beau voyage que tu m'as fait partager.
_____________________________________________

Catherine
France - Paris
30/01/2009

Après avoir découvert Mary Hash sur internet, j’ai pris rendez-vous avec Thierry ce jeudi 29 janvier à 12 h pour mon tout premier massage tantrique.

Bien que ne connaissant pas ce massage, je n’avais que peu d’appréhensions, le site étant très bien fait et très complet.

Me voilà donc à Bruxelles ce jeudi, chez Mary Hash, accueillie très chaleureusement par Raquel qui m‘a guidée jusqu‘à Thierry. Au bout de quelques secondes je me sentais déjà « chez moi ». Décors somptueux, ambiance douce, chaude… la musique, la lumière tamisée, les bougies. Tout est fait pour se sentir bien, pour être à l’aise.

Et voilà Thierry qui arrive, et me met très vite en confiance par sa gentillesse, sa douceur, son écoute. Après quelques paroles échangées, le massage commence, je devrais dire un merveilleux voyage commence, où l’on perd vite ses repères et où on se laisse guider les yeux fermés, en toute confiance et sans craintes par des mains expertes. C’est un ballet de gestes lents, de caresses, de touchers, de corps à corps, on se sent merveilleusement bien, aimée, désirée, importante. On existe !

Bien que ce soit ma première session et qu'il ne me connaisse pas, Thierry a très bien réussi à me comprendre, j'ai ressenti des choses très fortes émotionnellement. J’étais à la fois triste en repensant à mon passé, à des choses qui m‘ont manquées et que j‘ai ressenties lors de ce massage, par la position des corps, les touchers, la douceur. Je n’avais jamais reçu autant d’amour et de tendresse. Je suis heureuse parce que je sais que cela va m’aider à aller de l’avant, à positiver, à me dire qu’il ne faut pas rester sur une défaite, un échec.

Thierry, merci sincèrement pour ce merveilleux moment. Je n’ai plus envie de m’enfoncer dans le noir, j’ai envie, comme tu me l’as joliment dit, d’aller vers la lumière, la lumière de la vie.

C’est un chemin vers le renouveau qui s’ouvre à moi et j’en suis très heureuse. Et puis un immense merci à vous tous pour votre gentillesse, votre disponibilité, à Raquel qui m’a accueillie, Noélie pour mon départ, Cindy que j’ai croisée quelques instants. Je n’oublie pas non plus Marie, que je n’ai pas vue, ni toutes les autres personnes qui forment l’équipe « Mary Hash » et qui font de ce centre, par leur engagement, un hâvre de paix et d’amour.

Merci de donner autant de bonheur … et d’espo
r…
_____________________________________________

Catherine M.
01/01/2009

Ce mardi, j'ai passé un agréable moment en compagnie de Thierry.

Pendant cette longue session, il m'a fait vibrer, m'a fait ressentir et découvrir des choses que je ne connaissais pas encore.

Ce qui m'a le plus marqué, ce sont ces moments de complicités et lorsqu’il a commencé à explorer mon "Jardin Secret". J'en ressens encore les sensations et les vibrations dès que j'y repense.

Je dois avouer que j'ai eu un peu peur avant de commencer la séance. C'était la première fois que je me dévoilais devant un homme inconnu dont je ne connaissais pas vraiment son savoir-faire, son doigté, sa délicatesse...

Il y a eu des moments où je me suis sentie AIMEE, DESIREE. Choses que je n’avais encore jamais ressentis avec un homme. C'est ce qui me manque parfois.

En même temps, j'étais un peu mal à l'aise à certains moments car pour moi, j'étais dans des situations gênantes. Je me suis même dit: "Dans quelle situation me suis-je fourrée. Ce n'est pas mon genre de jouer à ce jeu-là (l'amante)".

Pourtant, je me suis laissée faire et laissé guidée par les mots, les gestes, les caresses. Je lui ai fait confiance et j'ai bien fait. De toute façon, c'était un peu tard de faire marche arrière.

C'était la deuxième fois que je venais. La première fois, c'était avec Noélie. Je dois dire que c'est différent mais agréable. C'est juste une question de goût et d'appréciation. Le faire avec un homme est complètement différent qu'avec une femme. Les sensations et l'impact ne sont pas les mêmes. Du moins, pour moi.

Pour une "novice" comme moi, qui ne connais pas les hommes ça peut être surprenant mais agréable et enrichissant. Ce genre de massage est bien fait pour les personnes en recherche de sensations, de découvertes de soi et surtout pour les personnes seules.

Encore merci à Thierry mais aussi aux collaboratrices. Votre environnement est agréable et chaleureux.
_____________________________________________

Catherine
27/12/2008

A 46 ans, à la recherche de mon âme et de mon corps, je me suis sentie attirée par le massage tantrique et malgré mes blocages, c'est sans aucune peur que je me suis rendue chez Mary Hash.

Dans une ambiance feutrée, je suis accueillie par Thierry, qui avec sa grande gentillesse, vous met complètement à l'aise.

Comme mon meilleur ami Georges (que j'ai retrouvé ému et bouleversé après la séance), j'ai choisi la session "tantra, tentera pas".

Il aura fallu toutes ces années pour pouvoir sentir chaque millimètre carré de ma peau vibrer au contact des mains et du corps de ma masseuse inconnue.

C'est surtout le cadeau de l'extrême don d'amour et de douceur durant deux heures qui m'a fait prendre la conscience de mon corps. Je l'ai trop enfermé, il a encore tout à découvrir et hier c'était le premier jour d'une nouvelle naissance.

Merci infiniment à mon inconnue, du fond du coeur et la prochaine fois j'espère que j'aurai progressé dans l'amour de moi pour profiter encore mieux de ce moment si beau.

Merci à Se Ra et à l'équipe, vous êtes formidables.
_____________________________________________

Béa et Jean
14/12/2008

Namaste Cindy et Thierry, Difficile de mettre des mots.. de retourner dans sa tête donc, pour exprimer tout ce qui s'est passé ce vendredi 12 décembre.. et après ...!

Et pourtant, c'est aussi un moyen de se poser et de partager ce qu'on a vécu de fort... de beau... pourquoi le garder pour soi ?

Merci à toi Béa pour m'avoir emmené ..."à l'insu de mon plein gré"... et à l'occasion de mon anniversaire... en ces lieux empreints de chaleur, de douceur, de sensualité et d'un amour à chaque instant partagé... Tu savais mes envies de toucher et de découverte des sens, mais surtout tu savais mes envies de les partager avec toi et avec d'autres, dans une unité de lieu et de temps...

Lorque nous avons franchi le seuil de la maison, je ne me doutais encore de rien... lorsque nous avons quitté les lieux 2h30 plus tard, nous ne souhaitions qu'une chose... y revenir ...! Entre l'accueil bienveillant d'Alexandra, la présentation tellement apaisante de Thierry, et la prise en mains enveloppante de Cindy... j'avais l'impression que le temps était suspendu... que seuls restaient dans un espace de volupté ou chaque sens était dans un éveil absolu, nos 4 corps dans une communion parfaite, dans une complicité de tous les instants... où l'on se voyait les yeux fermés, où l'on se touchait par mains interposées, où l'on se parlait dans un silence des mots, mais dans un language des corps...

Je savais Béa à côté de moi et j'étais heureux du moindre plaisir que pouvaient lui procurer les massages de Thierry (mais entre massages et caresses... quelle est la limite... peu importe finalement si l'intention est claire)... Moi j'étais submergé de sensations, dans un concerto à 4 mains (Cindy a t-elle une faculté de dédoublement ...?) où l'harmonie règnait en maître... symphonie de notes colorées qu'elle déposait sur ma peau, accords de nos corps dans des frolements parfois imperceptibles, plaisir sans jouissance... avec l'envie irrésistible que cela ne s'arrete jamais ..

Cindy et Thierry nous ont rapproché encore, tant dans nos corps - quel beau moment que ces retrouvailles après une heure de partage avec eux- que dans nos esprits et nos énergies...
Le lendemain à la maison, nous avons pris le temps de refaire les mêmes gestes,... bougies, musique, encens,... et nous nous sommes retrouvés dans un feu d'artifice inégalé... Thierry et Cindy... vous étiez là quelque part avec nous... Et l'envie de se revoir est suffisamment forte pour que cela ne reste pas de l'ordre du rêve...

Namaste Béa et Jean
_____________________________________________

Samara
08/10/2008

Thierry,

"One day, when I started remembering our sessions, a sound came flooding my spirit. Only three notes creating space within the silence... I entered in a trance and after a couple of hours this song was born. I don't know if I have been able to express faithfully the sensations, emotions and truth of the worlds that I'm taken during our sessions, but this is what this song is about. It's about you and it's for you. Thank you, forever."

Cliquez ici [5 183 KB] pour écouter "Swimming"
musique et paroles de Samara
_____________________________________________

Geneviève
06/10/2008

Thierry,

Nous nous sommes rencontrés vendredi dernier. En arrivant, je tremblais de peur, en partant, je tremblais d'émotion ! Que s'est-il passé entre les deux ? Bien que ce soit une évidence pour moi que de te témoigner de mon vécu, j'ai mis un peu de temps à le faire car il fallait que mon émoi se pose pour pouvoir trouver les mots justes (à expérience nouvelle, vocabulaire jusque là inconnu !). En partant vendredi, toute à ce que je ressentais, je ne pouvais pas encore le verbaliser, je n'avais pas envie de "remonter" dans le mental, je savourais l'inouï...seuls mes yeux pouvaient déjà témoigner du fond.
D'abord, je veux te dire que j'ai été touchée que tu t'ouvres ainsi à moi en fin de session, que tu me confies ton émotion du moment. J'aurais aimé pouvoir t'écouter sans que le temps te presse (en quoi ai-je bien pu inspirer/alimenter ta tristesse ?)
Tu peux te réjouir de ce qui EST déja. Patience et confiance, ce qui reste à accomplir viendra à son juste rythme.
Tu es un bien beau jardinier ;o) (c'est patient un jardinier, non ?)

Merci d’être exactement qui tu es.

Tu m'as demandé si j'avais trouvé ce que j'étais venue chercher. Je savais que je venais en conscience faire sauter un gros verrou, que j'étais prête, mais je n'avais pas une idée précise de ce que j'allais trouver derrière la porte de cet interdit obsolète (puisqu'on ne connait vraiment que ce que l'on a expérimenté). Je savais juste que c'était une énormité (pour moi) que je venais accomplir, me donner une autorisation inédite !, et j'avais l'intime conviction que c'était l'incontournable et juste voie pour moi. Et en effet, la vie pourvoit exactement à nos besoins. Je ne m'étais pas trompée, j'ai trouvé exactement ce dont j'avais besoin, tu étais la juste personne, c'est en toute confiance que j'ai pu m'ouvrir et m'abandonner à un tout nouveau possible, accueillir et partager un bain d'amour, corps et âmes, "tout simplement"... C'était tout bonnement une expérience inconcevable avant de la vivre ! Quelle incroyable libération ! Cela m’a emmenée bien au-delà de ce que j’aurais pu imaginer : inespéré car insoupçonné !

Je me sens juste et pleine de gratitude pour notre rencontre. Je ne suis plus la même ! Je suis rentrée à la maison avec un nouvel enthousiasme et les effets sont immédiats : jamais je n'avais aimé mon mari comme ce week-end ! et je m'en vais l'arroser à mon tour, patiemment, dans de beaux bains d'amour de plus en plus partagés.
Ainsi, je peux m'autoriser à vivre l'amour par le corps aussi ! et c'est un beau partage d'instants intensément vivants. Après cette découverte chavirante, enfin expérimentée - quoique timidement, c'était tout neuf pour moi, une porte qui s'ouvre à peine, mais néanmoins l'ébauche d'une rencontre sacrée - j'ai hâte maintenant d'explorer plus au coeur du coeur ... cette vibrante communion possible. Je reviendrai donc bientôt, explorer librement, si tu veux bien être mon guide. Je serai ravie de faire plus amplement connaissance. Et si mon mari tarde à me rejoindre, je sais que entretemps je peux venir recharger mes batteries auprès de toi pour nourrir mon nouvel élan.

Embrasse Marie pour moi, veux-tu ? Je ne l'ai pas rencontrée mais à travers toi, il est clair que ensemble, ce que vous partagez avec nous, c'est un immense amour, celui que nous cherchons tous à vivre, pas celui qui prend et possède (le mot amour est tellement galvaudé) mais celui qui se donne. Vous servez notre humanité ! Inestimable cadeau. C'est un véritable bain d'amour inconditionnel, dont je peux me nourrir pour alimenter ma propre capacité à aimer vraiment. Oui, c'est l'amour qui guérit. Je souhaite que tous ceux qui passent entre vos mains, vos yeux, vos coeurs, en aient conscience. Vous êtes amour. Vous nous permettez de rentrer un peu plus en amour à notre tour. C'est "juste ça" et c'est énorme, et ma gratitude est immense.
Ce qui s’est passé donc ? c’est de
’ordre de l’alchimie. Il "suffit de" s’ouvrir tout grand, d’accueillir et de laisser couler, de laisser se faire l’alchimie. WAOW !
Ainsi, sur ma route vers plus de conscience et d'amour, je suis heureuse de croiser ton chemin, je savoure ma chance et mon coeur est profondément réjoui ! ... et je continue d'arborer un splendide sourire depuis vendredi !

Je vous souhaite à tous les deux, ainsi qu'à votre délicieuse équipe, une lumineuse abondance.
A bientôt !
_____________________________________________

Patsy
06/09/2008

Cher TOUT...

Quels merveilleux bonheurs
que de vivre dans l’éternité
de chaque millième de seconde qui meurt…

Par l’outil qu’est le corps ; outil taillé,
tel un diamant à facettes multiples
reflétant le miroir de tous nos possibles,
de notre potentiel humain,

Alexandra, Cindy,Noélie, Pénélope,Virgine,
Marie et Thierry,

Etres de Lumière, par excellence et
merveilleux canaux de l’énergie universelle
puisée dans le centre de
la terre (LE FEU),
le ciel (L’AIR) ,
la mer (L’EAU),
et notre mère à tous : (LA TERRE) ;

Quels merveilleux bonheurs
que de retourner à la source,
le ciel antérieur,
le grand TOUT,dans l’Unité
en tant qu’amas énergétique (Physique quantique),
d'où nous sommes (ETRE) tous issus…



Ils nous permettent, à mes yeux :

de Guérir de nos blessures
intérieures et extérieures
bien souvent trop lourds à porter seuls,
mais nous ne sommes pas seuls…

Tous unis et en Belgique :
« L’union fait la force » n’est-ce pas ?!
mais c’est vrai pour l’Univers tout entier !!

"Je porte mes souffrances
comme des médailles
car je connais le prix de liberté
La liberté coûte bien plus cher que l'esclavage
à la différence que je les porte
avec le sourire même si mais yeux
sont remplis de larmes ! "
Extrait du "Zahir" de Paolo Coelho

de Recharger chacune de nos cellules et de n’être (NAITRE) plus que le canal énergétique réceptif, de ce miraculeux échange d’énergie circulaire,
de l’Union Sacrée aux cycles impermanents de la vie

de Ressentir la Grâce du Don Sacré et Divin
de l’Art du « Toucher » par le massage
qui s’incarne et se développe dans leurs corps
depuis tant d’années, au moins plusieurs vies !;)

Et de sentir l’énergie universelle incarnée
dans la maison, qu’est le corps,
pour cette vie-ci…

de Renaître à la vie en termes de renaissance « rebirth »
dans notre enveloppe charnelle
dans l’ouverture de tous les possibles…

Et ce dans la sérénité
*de l'acceptation des choses que l'on ne peut changer
(accepter ce qui EST),
*du courage de changer les choses que l'on peut
pour soi-même
(car en changeant nos comportements, nous améliorons le monde !) et
dans la Sagesse de connaître
la différence entre les deux !
(nous n'avons guère le pouvoir de changer
les êtres humains autour de nous,
la plénitude est dans la LIBERTE
de faire un CHOIX
du Comportement JUSTE
et à nos yeux,
approprié en fonction de :
ses besoins SOI
les besoins de l’autre, TOI
et de la situation ou des circonstances
que l'on vit dans le moment présent, LE LIEU
où l’on Naît à chaque seconde,
dans le moment présent
(non, il n’y a pas de fautes d’orthographe à « naît »! ;-)
"LE MASSAGE TANTRIQUE"
M AIDE A ME LIBERER
DE MES SOUFFRANCES
ET ME RENDS LE POUVOIR ET LA LIBERTE
DE CHOISIR LA VIE QUE JE SOUHAITE CREER
POUR MOI MEME ET MES SEMBLABLES
(Pour les autres indirectement, car si je me sens remplie de vie et de bonheur,
alors les miens (VOUS)sont remplis de bonheurs
à leur tour…

FAITES LE CHOIX DE LA LIBERTE
D ETRE CELUI OU CELLE
QUE VOUS CHOISSIEZ D ETRE
ET CHOISISSEZ DES COMPORTEMENTS ETHIQUES
QUI VOUS PARLENT A VOUS !

Après tout,
nous sommes des Créateurs,
nos comportements entraînent
toujours des réactions,
que celles-ci soient merveilleuses
pour chacun d’entre vous !

Le bonheur est contagieux,
souriez à la vie et
elle vous le rendra au centuple !

Le monde « en devenir » est entre nos mains
ne l’oubliez jamais, nos petits bonheurs et
gestes quotidiens y contribuent...
"On n'enseigne pas ce que l'on sait
On n'enseigne pas ce que l'on veut
On enseigne ce que l'on EST."
Jean Jaurès

MERCI DE NOUS ENSEIGNER QUI VOUS ETES AVEC TOUT VOTRE AMOUR INCONDITIONNEL

ALORS TOUS ENSEMBLE, UNIS… CHEZ MARY HASH !
_____________________________________________

Isabelle
30/07/2008

Cher Thierry,

Je suis venue début juillet, puis suis partie en congés, je ne te remercie que maintenant.

Il n'y avait pas de mots...ce jour-là, c'est pour çà que j'étais si silencieuse...

Il n'y avait donc pas de mots...car ce que tu m'as offert, personne ne l'avait encore fait et peut-être que personne ne le fera jamais, à part toi...

Il n'y avait pas de mots pour te dire merci, pour te dire combien je n'imaginais pas l'existence d'une telle attention, d'une telle douceur...

Pendant plus d'une heure j'ai été quelqu'un, je me suis sentie exister, aimée...

L'année passée, lors de mes deux précédentes visites, j'avais déjà été émerveillée...et pourtant la séance de cette année, était encore plus magique, plus profonde, plus intense, comme si mon corps se découvrait un peu plus chaque fois, comme s'il apprenait à se donner et à recevoir...

Cette musique de piano, si douce, si frêle, si bien accordées à ces instants de bonheur...

Merci Thierry pour tout ce que tu nous fais connaître.
_____________________________________________

Fabienne De Heyn
20/07/2008

Thierry mon ange,

Je te remercie pour cette merveilleuse séance ce lundi 14/07/08.

C'est une séance magique où tu m'as permis de sentir que j'étais capable de douceur et d'apprécier le moment présent de chaque mouvement.......

Tu m'as fais comprendre que je n'étais pas obligée de gravir les marches 4 à 4 et d'en oublier de prendre plaisir et joie à chaque instant, ce que j'avais vite oublier tellement je suis pressé d'arriver au sommet.

Je suis rentrée dans un état de bien être profond et la nuit je n'ai presque pas dormie car de magnifiques vagues lumineuses de bien être ont envahi mon corps.

Je suis arrivée à un palier symbolisé par la magnifique rose blanche que tu m'as offerte où je regarde le chemin parcouru en si peu de temps.

Je prends doucement conscience et dois être bien plus humble d'avoir déjà fait tout ce chemin, ne pas être si exigeante avec moi et m'accorder de faire les choses en douceur dans la joie, la légèreté et la bonne humeur.
J'aimerai revenir à cette capacité que tu as, lors de séances précédentes.

Lorsque les pleurs montent en moi, de les accueillir dans une telle douceur et la capacité que tu as de me faire verbaliser les émotions liées à ces pleurs dont je n'ai pas conscience mais que tu parviens à faire sortir de moi. Car j'ai beaucoup de difficulté à verbaliser les choses.

Cela m'a chaque fois été très profitable de prendre conscience, ce qui a guéri chaque fois quelque chose en moi.
Et ensuite avec ton léger souffle tu fais disparaître les émotions lourdes.

Mille mercis Thierry

Namasté
_____________________________________________

Christel
12/07/2008

Bonjour Thierry, bonjour Mary Hash,
Une envie d'ancrer et partager le vécu de cette rencontre tantrique de ce mardi 8 juillet à 12h30!

Après avoir laissé au temps du temps pour déposer en conscience les secousses du moi-je. Les larmes ont coulées et une grande tristesse a pu se frayer un passage entre le mental et la peur. Pas la peur du moment présent car je me suis sentie dans l'abandon et mon corps a bu avec joie le bonheur d'être aimé, d'être écouté.

Dans mes larmes et dans toute cette tristesse qui sortait il n'y avait pas de mots à mettre, pas de choses à comprendre, uniquement l'accueil de cette émotion qui n'est autre que la prise de conscience de mon manque d'amour de cette partie de moi non habitée.

Je me suis offert un très beau cadeau de dire oui au "donner" de Thierry. Je continue et je sens cette joie de reconnexion à ce noyau d'amour qui est en moi et que je réamorce par cette séance de corps à cœur. Merci Thierry pour le don que tu y as mis.

J'ai sentis une grande force en moi que je connais, qui est proche de cette force créatrice que je ressens quand je peins et aussi la fragilité d'une petite fille qui a encore peur de cette force, peur de cette énergie créatrice et peur d'exprimer ce "je suis".

Après la séance, quant tu es revenu, de nouveau les larmes sont revenues et ta réaction de "protection?" de "gentillesse?", je ne sais pas mais en tout cas ton envie d'empathie par rapport aux larmes, je ne me suis pas sentie juste avec cela. C'était un peu comme si tu écoutais uniquement la petite fille qui a besoin d'être protégée.

Je n'ai su l'exprimer mais ce que je sentais au fond de moi c'est de te dire plutôt Thierry : « fais confiance dans mes propres ressources et dans cette force que j'ai en moi d'apporter de l'amour à mes propres blessures ». Je prends conscience qu'il n'y a rien à consoler, rien à comprendre juste à accepter et à faire confiance. La compréhension vient souvent après dans le lâcher prise.

Merci, Merci Thierry pour cette prise de conscience que mon sentis est souvent juste et qu'il me reste à l'accepter, l'écouter et l'exprimer sans la peur ou peut- être en faisant le deuil d'une image de moi-même qui est encore fort sous contrôle mais qui appartient au passé et qui n'a plus de raisons d'être.

Merci Thierry d'être qui tu es, merci Mary Hash d'exister et à vous deux d'être sur ce chemin que nous avons tous à prendre: le chemin du cœur et de la responsabilité.

Je suis sur ce chemin, à la découverte de mon potentiel d'être humain, ce potentiel d'ouverture et d'amour inconditionnel.

Merci
_____________________________________________

Fabienne De Heyn
04/07/2008

Chère Marie, cher Thierry,

Un tout grand merci d’exister d’être ce que vous êtes et pour l’amour que vous partager….

Thierry mon ange (cf. mon rêve que je t’ai raconté) ma première visite chez Mary Hash date déjà ou seulement du 13 mai 2008.

Après mon rêve, j’ai vu la revue Agenda plus. Il y avait une page dédié à Mary Hash et j’ai tout de suite senti que je devais prendre rendez-vous. Une petite voix intérieure me poussait… J’avais vraiment très peur car mon problème est lié à la sexualité. Je ne pouvais pas avoir de rapport sinon en état d’iv
esse et cela fait plus de vingt années que je n’ai plus eu de relations.

En juin 2007, après une séance chez mon psychiatre, j’ai revu mon viol. Je l’avais complètement enfui (un viol dans la petite enfance avec une telle violence, une telle rage que rien que de l’évoquer les larmes me montent… Depuis je ne pouvais plus supporter aucun massage).

Cela fait maintenant 4 ans, également, que des suites d’un accident, je souffre du syndrome de stress post traumatique. J’ai aussi été opérée d’un adénome à l’hypophyse en janvier 2006 et j’ai pratiqué une plastie du LCA en août 2006 et 2007. Je suis plusieurs thérapies : psychologue, shiatsu, ostéopathie, kinésithérapie, massage aux huiles, psychiatre, hypnose, hippothérapie, chamanisme, reiki et enfin le massage tantrique.

Ma première séance : Je suis arrivée hyper stressée, les larmes aux yeux, mon coussin blotti contre moi. Marie m’a accueillie avec une telle douceur, elle m’a écoutée et rassurée. Ensuite je me suis retrouvée avec Thierry, toute nue et lui aussi. Je lui ai parlé de ce qui m’était arrivé en pleurant mais il était tellement doux et attentionné. Rien que d’entendre sa voix, cela m’a apaisée. Ma séance c’est passé avec une grande douceur. Je pouvais sentir la douceur et en même temps à l’intérieur de mon corps, j’avais fort mal ! Quelque chose se déchirait en moi, mon ventre se tordait. J’avais très peur et j’ai déconnecté (je n’étais plus dans mon corps, dans le cabinet mais dans un endroit très noir et oppressant). J’en ai parlé ensuite à Thierry.

Thierry m’a fait sentir que mon corps était vivant ! Il l’a éveillé à la vie. Je le croyais mort depuis 40 ans. J'en ai 43... Il a semé une graine de joie en moi et je peux la sentir très souvent… Elle me fait rire comme si quelqu’un me chatouille…

Cette première séance m’a fortement bousculé mais elle m’a fait prendre conscience de beaucoup de choses qui me font avancer. Mon premier réflexe lorsque je me suis sentie mal a été de téléphoner à Thierry et Marie qui m’ont écouté, rassuré et guidé.

Ma deuxième séance a été une séance qui m’a redonné confiance en moi ! Thierry dans un grand respect, attentif à ce que je lui confiais, n’a pas touché mon sexe au cours de cette session car mon ventre se tordait, je ressentais de vives douleurs intérieurement. J’éprouvais ces mêmes sensations lors de caresses intimes pratiquées solitairement.

Ma troisième séance a été un peu plus difficile car je souhaite progresser rapidement ! J’étais tellement enthousiaste de ma seconde séance que j’ai déconnectée à nouveau ! Je ne pouvais plus rien dire ou faire car je n’étais à nouveau plus présente. J’en ai parlé une nouvelle fois à Thierry et lors de ma quatrième séance, nous avons bien avancé. Thierry s’est préoccupé tout au long de cette session de savoir si j’étais toujours là avec lui dans mon corps et dans le cabinet de massage.

Ma cinquième, sixième et aujourd’hui ma septième séance, le 4 juillet, m’on fait faire des bonds de géant… !!!

En deux mois, non seulement, je suis et je sens mon corps vivant de l’intérieur. Je peux sentir l’énergie sexuelle circuler en moi. J'éprouve du plaisir et de nouvelles sensations. Je ressens des vagues de chaleur qui montent et m'envahissent. Je peux sentir l’énergie dans mon sexe. Je peux enfin entrevoir mes perspectives d’avenir avec joie et enthousiasme ! Je n'ai toujours pas découvert ce qu'était un orgasme mais nous y travaillons.

Thierry mille mercis pour tout cet amour, pour l’éveil, les conseils, la générosité, la douceur, l’attention, qui émanent de toi… et bien plus encore…

Namasté
_____________________________________________

Martine
29/06/2008

Il existe des rendez-vous de Lumière, des approches sensuelles empreintes de bergamote et de gingembre... de chaleur et d'Amour Humain... de la Pure Beauté à dispenser au monde entier, pour en réveiller la Pure Bonté !!! MERCI :)

Le tissage des couleurs et vibrations issu de la douceur et de la tendresse des mots des mains, des doigts... s'accroche en filigrane à la toile de fond du quotidien,... et tout l'Etre rebondit, et la mouvance intérieure réajuste l'Ame et l'Esprit à l'Enveloppe Charnelle... "C'est de l'éclat de diamant..."
Soyez tous remerciés pour votre Existence, Sois béni, Thierry, pour ton Offrande.

"Heureux les doux, ils auront la Terre en partage." Mt 5-4
_____________________________________________

Jacqueline
26/06/2008

Cher Thierry,

Je prends la plume car j'ai tant de choses à dire sur la merveilleuse après-midi que j'ai passé auprès de toi.

Déjà, quand je suis entrée c'était déjà un peu magique... toutes ces bougies, toute cette paix et cette ambiance sereine... Une belle musique qui inspirait au lâché prise des émotions parfois tant refoulées.

Et, oui on n'est pas toujours maître de soi et peu importe... et tant mieux car on perdrait beaucoup de belles choses...

Toute cette ambiance a favorisé l'état émotionnel dans lequel tu m'as découverte.

J'ai toujours tant rêvé de recevoir « l'amour » dans une belle grande chambre, sur un lit avec des bougies, dans la pénombre... et avec une belle musique !...le top. Cela a encore décuplé mes émotions d'émerveillement quand mon rêve fut devenu réalité.
Je voudrais te remercier pour la douceur, la gentillesse dont tu m'as fait part.

J'ai aussi beaucoup apprécié le massage et ce qu'il peut procurer comme sensations.

Je ne suis qu'au début de ma découverte du tantra... et je sais déjà que j'ai envie de le découvrir chaque fois un peu plus car il allie amour universel, bien être, respect, sensualité et bien d'autres choses encore certainement.

A bientôt,
_____________________________________________

Nathalie et Philippe
17/03/2008

Chers Thierry et Marie,

Un tout petit mot pour vous remercier de votre accueil la semaine dernière. Nous avons passé deux heures hors du temps, magnifiques, belles et profondes comme l'amour.

Nous reviendrons !
_____________________________________________

Sabrina
25/02/2008

Depuis bientôt trois jours, je n'arrive toujours pas à trouver les mots pour exprimer l'expérience vécue auprès de Mary...

Moi qui fait parler les gens, de leur sexualité, de leur intimité, c'est à mon tour d'avoir du mal à mettre en phrase mon vécu personnel.

Mais je me lance et tente de le faire...

Une rencontre, non, une fabuleuse rencontre avec moi-même, avec l'Autre. Au plus profond de moi. Dans des lieux intimes, parfois tendres, parfois rudes. Une découverte de mon corps, dans ses contours et ses profondeurs. Depuis longtemps je n'avais plus " senti " mon corps. Depuis trop longtemps je l'utilise pour vivre et travailler, comme une enveloppe nécessaire pour interagir dans ce monde. Mais il est bien plus que cela. Je l'ai redécouvert, il ma parlé et je l'ai enfin écouté. Quelle sensation, quelle énergie qui s'en dégage. C'est interpellant, magique et apaisant à la fois. Un face à face constructif avec son image, sa nudité et sa féminité.

Le massage tantrique n'a rien de malsain ou de sexuel comme on le croit trop souvent. C'est un acte d'amour, de protection et d'immense tendresse. Un don de soi pour nous aider à nous révéler à nous même. Quel beau cadeau. On en sort (enfin si on accepte d'en sortir) transformée. C'est nous, mais différemment. On a compris quelque chose de primordial et plus rien ne sera pareil. On voit les choses avec un regard nouveau. C'est comme une nouvelle naissance...

Un voyage. Où ? À vous de le découvrir... Quand à moi, je n'en suis toujours pas revenue.

Merci mille fois.
_____________________________________________

Samara
14/02/2008

Thierry, Mary,
J’ai demandé à un ami de traduire mon message en français car je tiens à vous exprimer ma gratitude et mon respect pour tout ce que vous faites, la magie que vous créez et tout l’amour que vous donnez. Participer à vos sessions est une vraie porte vers le paradis. Je suis vraiment contente d’avoir rencontré Mary vendredi après que Thierry m’aie massée. Beaucoup de choses qu’elle m’a dites m’ont touchées profondément. Pour être honnête, je trouve cela incroyable qu’il existe des gens comme vous. Faire votre rencontre a vite changé ma vie et quand je pense aux autres vies que vous avez certainement changées, et celles qui restent à changer, je remercie Dieu car ce que vous faites rend ce monde meilleur.

Je veux en apprendre plus, et surtout je veux ouvrir mon esprit et me débarrasser d’anciennes pensées, d’une éducation, des peurs et d’un héritage culturel qui n’ont fait qu’enterrer ma propre individualité. Maintenant je sais que je ne suis pas tombée sur votre site internet par hasard. En fait, la veille de faire votre découverte j’avais envoyé un e-mail à Deepak Chopra (il y a une section « demandez à Deepak » sur son site) pour lui demander « comment me débarrasser de ma peur d’être aimée ? ». Puis, toujours sur son site, j’y ai lu des informations sur les traitements Ayurvédiques et j’ai cherché sur Google ce qui existait à Bruxelles. Votre site est alors apparu dans les résultats de la recherche. J’ai regardé votre magnifique film, lu toutes les sections du site et j’ai décidé de vous appeler. Je suis très contente de l’avoir fait ! Et oui, c’était fantastique ! Et la deuxième fois aussi ! Cela m’a donné envie d’en apprendre plus. Une fois à la maison et après avoir parlé à Mary, j’ai voulu en savoir plus sur Margot Anand alors j’ai consulté ses livres et j’ai fini par trouver un livre audio sur iTunes… Une discussion entre Margot Anand et Deepak Chopra ! Je me suis tout à coup rappelée de l’e-mail que j’avais envoyé à Deepak et je me suis rendu compte que j’avais reçu sa réponse au moment où votre site était apparu dans ma recherche sur Google.

J’aimerais en savoir davantage et j’espère que vous pouvez me l’apprendre. Juste pour votre information, j’ai commencé à prendre des leçons de français cette semaine, j’espère que d’ici quelques semaines je serai capable de connaître les bases.

Millions of thanks!
_____________________________________________

Marie et Christian
12/02/2008

Marie, Thierry,

Merci pour ce brin d'intimité. Au-delà des gestes, ce qui rend l'expérience particulière est préc
sément cet échange de tendresse et de douceur.

C'est vrai que vous donnez beaucoup. A bien des égards.

Une expérience enrichissante sur le plan de la sensualité dans ce qu'elle a de plus séant.

Ce qui ressort le plus est votre symbiose en tant que couple. C'est bien rare et nous vous en félicitons.

Merci pour votre ouverture, votre confiance et votre tendresse.

Bien amicalement
_____________________________________________



Sabrina BAUWENS
Sexologue
06/02/2008

Bonjour,

Je n'ai pu que bondir sur mon email pour vous écrire quand j'ai eu fini de découvrir votre magnifique site Internet "Massage Tantrique".

Les mots me manquent... Une superbe et audacieuse ôde à la jouissance de l'être humain.

Vous avez fait de moi une fan.

Je suis sexologue à Liège en Belgique et je suis toujours en recherche de collaboration fructueuse et enivrante pour mes internautes et patients.

J'aimerais donc vous proposer une mise en lien de nos deux sites respectifs. De plus, une présentation de votre activité et centre serrait TRES intéressante...

(extrait)
_____________________________________________

Samara
04/02/2008

I just wanted to add that this wonderful experience goes beyond any expectation.

I would like to encourage those that have never experienced it before, as it is the beginning of a journey, or perhaps is the turn point that sometimes appears in our lives, and that -if we choose to take it- it leads us to discovery of all kinds.

Personally, when the session finished, it crossed my mind that Thierry was not from this world. Amazed as I was for the sensations and healing power that I experimented, I felt (and feel) blessed. Then I thought, perhaps it's me who is not part if this world filled by love and humbleness.

This wonderful session has open a flow of life and love that I pray that it never closes again.

I couldn't say anything of this when the session finished because I was still feeling shy due to the great, great, great time I just had. I say it know because I am very happy that I decided to call and make an appointment and I hope that anyone who finds you do the same.

Thank you.

Namaste
_____________________________________________

Samara
01/02/2008

Today I had a great experience that I hope many other women will enjoy. Beautiful place, smells and music. I am very grateful for the love and care that Thierry gives with his massage. Thank you.
_____________________________________________

Mimi
24/01/2008

Bien cher Thierry,

En ce moment je suis au bureau dans l'attente d'un client quelconque, un petit crétin qui ne me mérite pas, j'en suis bien certaine... :-)

Et mon oreille me chatouille, ou mon nez, ou peut-être même je sens un peu le désir qui monte, chaud et invincible, dans le fond de mes entrailles...

Comment cela se fait-il ? Tandis que j' écoute d'une oreille distraite le petit crétin que j'attendais tout à l'heure, et que je m' efforce de résister à l'envie de me caresser doucement le visage... simplement, il y a quelqu'un à qui je pense... quelqu'un qui me rappelle une douce présence et une émotion tellement intense et tellement magique....

C'est peu, et c'est beaucoup.
Et j'imagine...
Et je m'imagine, couchée, belle, tendre, fière, sublime...
Et je m'imagine, souriante, fraîche, irrésistible... dans l'attente...

La découverte de ton centre a été une révélation... révélation riche en découvertes sur la capacité de l'autre à donner et surtout la mienne à recevoir... Lors de ma première visite, à part la surprise de ta douceur, de tes attentions, du don de toi , du don de moi... je n'imaginais pas un seul instant arriver à ce degré de plénitude...

Je me suis sentie revivre, j'ai redécouvert mon corps, je l'ai senti se relâcher complètement, contre le tien... mes sensations revivre au plus profond de moi- même...

J'étais persuadée, vu mon âge d'être arrivée au point de non retour... La Ménopause... Tu me diras « Et alors ?! ».

Toutes les femmes passent par là... Mais moi je n'étais pas prête, pas encore... Bien qu'au fond de moi, je sentais qu'il se passait autre chose, ce n'était pas encore ça... juste un blocage... Probablement aurais-je dû faire une psychanalyse... aurais-je compris plus tôt ?! Mais tu fus la « révélation ». Mon intimité de femme a été révélée, réveillée, dévoilée, et mon corps a répondu... simplement... en se remettant en route.

Incroyable !!!!! Je n'y crois tjrs pas d'ailleurs... puisque depuis mon corps fonctionne normalement et régulièrement.

De plus je dois t'avouer que depuis, mes relations avec les hommes sont devenues beaucoup plus directes, en tout cas plus en demande et à l'écoute de l'autre !!!!

Je sais ce que je veux... mais je sais surtout ce que je ne veux plus...

Mais tout cela je t'en parlerai au prochain épisode ;)))))

Au fond Thierry, si on organisait une initiation????? même en dehors de ton centre ????
Alors il me tarde, de prendre le téléphone et de prendre très vite rendez-vous pour une prochaine séance... Il me tarde de m'étendre et d'imaginer cet état d'exquise incertitude, d'exquise séduction, d'exquise impatience, d'exquise attente !!!!

Bonne et merveilleuse journée à toi Thierry et merci pour tout.
_____________________________________________

Marie
12/11/2007

C'était une surprise de mon homme !

J'avais juste une adresse et un message à n'ouvrir qu'une fois arrivée. J'ignorais où me conduisait cet énigmatique rendez-vous. Et puis ce fût un voyage délicieux, où je suis entrée en totale confiance malgré l'étonnement. L'accueil enveloppant de Mary, les quelques phrases de mon amoureux m'invitant à lâcher prise pour ce voyage des sens, la douceur infinie de Thierry. Et le sens du mot donner, sans rien attendre en retour. Le don de soi dans sa dimension la plus sensuelle. Pour moi qui le reçut, ce fût un formidable cadeau.





J'ai ouvert il y a quelques jours une petite boîte de baume du tigre. Des effluves s'en sont échappés...

Ce parfum est comme une madeleine de Proust. Je le hume en fermant les yeux et cette détente infinie ne demande qu'à se réveiller... J'imagine alors mon corps s'abandonner à l'huile douce et chaude et aux mains expertes. Mon esprit s'envole et je ne rêve que d'une chose, partager cet instant magique avec l'homme de ma vie.

Merci Thierry (s) pour cette belle aventure...
_____________________________________________

Flore
08/10/2007

Simplement...

Car chaque centimetre de chair compte, car tous nos sens respirent à chaque pore... chaque touché est une tendresse... chaque tendre mouvement se dessine sensuellement... l'ouie y est meme caressée... Je ne sais plus si c'est la musique qui parcourt mon corps, ou les mains magiques de Thierry... Nos plus petites perceptions deviennent douceur. L'odeur est tout aussi envoutante dans ce lieu de raffinement subtil. Ma respiration se calme ou s'active, j'entends une autre respiration, j'avais oublié la presence de l'autre. J'etais probablement si détendue que je m'y etais habituée... que nos corps ne faisaient qu'un... car sa main sur mon dos est une partie de moi... son souffle se mêle au mien.

Les sensations s'emmêlent, les sens s'en melent... un coeur, un corps ou encore... Tout est harmonie. Cette aventure s'intensifie de surprise en surprise.

Cette découverte c'est aussi nous....
_____________________________________________

Clara
05/10/2007

Bonjour, c'est clara ex praticienne de Mary Hash (1999)...

Juste pour vous dire à Marie et à toi Thierry combien je suis heureuse d'avoir vu via votre site les photos des enfants surtout la petite shaän qui est superbe.

J'ai été touchée par la vidéo qui la concerne, j'en ai eu les larmes aux yeux.

Je ne vous oublie pas à chaque fois que je passe par l'avenue Albert, je repense à tout ce que l'on a pu vivre, tous ces moments qui resteront à jamais gravé dans ma mémoire.

Je vous souhaite beaucoup de bonheur et vous embrasse bien fort...
_____________________________________________

Anaïs
02/09/2007

On entre dans les lieux comme on entre dans un livre...

L'histoire commence en appuyant sur la sonnette dorée et raffinée...

Derriere la porte, les heros apparaissent : ce sont elles, c'est lui et puis c'est nous. Car le roman est ecrit seulement pour nous ...il s'improvise parfois pour mieux s'adapter...un échange unique entre le lecteur et l'ecrivain... Ici le roman est magique ...une detente.. une detente litteraire ne fait intervenir que l'intellect, ici il peut intervenir en tant que sens, mais s'accompagne surtout de tous les autres sens en eveil...C'est un moment interminable et si court à la fois: voyage où nous plongeons tout notre corps et ame, émotion qui voudrait prolonger ce voyage...Le narrateur donne beaucoup...Ce livre se vit...

On croit qu'il s'arrete en descendant les escaliers, sur la derniere marche, sur la derniere page qui ouvre sur la rue... Mais nous partons avec ce bien etre, une ambiance, atmosphere, envie, harmonie, serenité, un état...avec ce quelque chose d'ineffable qui nous a rempli .
_____________________________________________

Jan en Christine
14/08/2007

Beste Marie en Thierry,

Het is al van de 22ste juni geleden dat wij, Christine en Jan, bij jullie langs kwamen. Bijna hadden we onze afspraak moeten afzeggen omdat ik een snee had in mijn enkel. (Vergeef me de enkele bloedsporen op jullie handdoeken van het douchen).

Geen van ons beiden had enig idee hoe deze tantrische massage in zijn werk ging. Hoe het contact ging lopen.

De ontvangst in de inkom was lief en hartelijk. We voelden ons echt welkom. Ondanks dat we samen deze ervaring gingen beleven wisten we wel dat het voor een deel ook iets was dat we individueel gingen 'ondergaan'. Dit is dus grotendeels mijn relaas dus. Maar Christine's ervaringen waren zeer gelijklopend. Doch is het aan haar om er eventueel iets van te schrijven.

Ik heb een nieuwe dimensie ontdekt in menselijke communicatie . Ik voelde me als het ware opgenomen in een universum waar alles erop gericht is om me goed te doen. Me goed te doen voelen. Is iets heel onwennigs in het begin, we zijn zo gewoon om op onze hoede te zijn voor alles en nog wat. Angst om bedrogen te worden!

Je moet jezelf gewoon durven laten gaan en vertrouwen hebben, vertrouwen in de goedheid die deze mooie, lieve mensen uitstralen. Ik ga het hier niet hebben over het hoe en wat er gebeurt tijdens deze samenkomst, dat zou de mystiek wegnemen voor andere mensen. Ik kan alleen maar zeggen dat ik er als een ander mens ben buitengekomen. Waar ik in het begin van deze samenkomst onwennig was, niet goed wist hoe me te houden ... heeft Marie me snel laten voelen dat ze me alleen het beste voor had met me. Zet je verstand op nul en laat je gevoelens de vrije loop! Het is een heel intense ervaring! We zijn als westerlingen deze taal kwijt en dat is heel spijtig. Want deze taal van het voelen is universeel. Kent de barrières niet van de gesproken taal. Ik ben binnen gekomen als wildvreemde. Ik werd behandeld alsof ik hun beste vriend was ... 'ik heb nieuwe vrienden was mijn gevoel' op het einde. Ik hoop dat het een beetje wederzijds is .. dat we nog niet vergeten zijn ... Mijn lichaam is nu ook weer één geheel. Niet benen en armen en een romp ... niet 'gevoelige zones' en minder 'gevoelige' ... nee ... gewoon een lichaam uit één stuk, dat overal voelt ... de verbroken verbindingen zijn weer hersteld ... ik voel weer !!!

Gaan we terug? Ja ... zeker en vast ... het zal anders zijn omdat het 'nieuwe' er niet meer zal zijn .. maar het zal zeker nog intenser zijn ... want ik zal me durven laten gaan van het eerste ogenblik ... want ik weet dat jullie ons alleen maar goede dingen toewensen. Maar we hebben nog meer nood om deze manier van communiceren naar elkaar toe te brengen als koppel. Het is ook een fantastische leerschool die je het echte leven laat beleven.

Bedankt Marie en Thierry. ... en tot binnenkort.
_____________________________________________

Isabelle
07/08/2007

Cher Thierry,

Ces quelques mots auront pris du repos avant que tu ne les lises, mais de mon coeur, ils ne pouvaient attendre, ils devaient en sortir...

Je suis revenue, bien sûr, pour tout le bien que cela m'apporte, mais surtout, pour savoir, si la première fois, je n'avais pas rêvé, halluciné, fantasmé, inventé...

Non, tout était vrai, et ma deuxième visite fut encore plus intense que la première. Ces moments sont indéfinissables, en l'espace d'une heure, je parviens à faire le vide, à tout oublier, à ne penser ...à rien

Qui es-tu Thierry, pour donner autant de douceur, de respect et de bien–être ?

« Out of Africa » est probablement le plus beau film que j'aie vu, avoir été massée sous sa musique fut un réel bonheur pour moi.

J'aimerais tellement te remercier Thierry, mais comment ?

Alors, je t'offre cette phrase que j'aime beaucoup :

« Le bonheur est comme un parfum, on ne peut le répandre sur les autres, sans en répandre quelques gouttes sur soi-même... »
_____________________________________________

Isabelle
12/07/2007

Cher Thierry,

J'avais souvent et depuis longtemps, rêvé d'un endroit comme celui que j'ai visité hier. Je ne savais pas qu'il existait si près de moi.

J'ai toujours pensé qu'il fallait aller au bout de ces rêves, mais la réalité n'est pas toujours à la hauteur de ceux-ci.

Ce que j'ai vécu hier (et bien qu'à mon avis, je n'ai pas été détendue à 100 % du fait de la « 1ère fois ») a été était de loin supérieur à mes rêves, mais depuis ce matin, je ne cesse de me demander si je suis bien éveillée. Si ce que j'ai vécu hier est bien réel, si cela existe vraiment.

Je suis si paisible, si calme, et si sereine...

Merci Thierry d'avoir été hier, rien que pour moi, douceur et chaleur.
_____________________________________________

Dominique
10/07/2007

Bonjour Shaän,

Je ne t'ai jamais rencontrée mais en regardant tes photos, en lisant ce que Thierry dit de toi, en écoutant Marie parler de toi, j'ai l'impression de te connaître un petit peu...

Aussi je voulais, aujourd'hui, avoir une pensée toute particulière pour toi et te souhaiter un merveilleux anniversaire.

Que cette journée soit particulièrement douce et t'offre l'occasion de croquer à pleines dents dans cette vie si belle dont tu découvres petit à petit tous les bonheurs...

Tes frères et tes soeurs vont sans doute t'entourer d'encore plus d'amour que d'habitude, partages pleinement avec eux et avec ton papa et ta maman ces moments de tendresse, ces petits riens qui en définitive font tout...

Comme tu es belle au mileu de tous les tiens...
Bon anniversaire Shaän
_____________________________________________

Mimi
02/07/2007

Merci Thierry, Merci Marie que j'espère rencontrer lors de mon prochain passage. J'ai découvert, un espace, un univers, une atmosphère, une philosophie, un plaisir jusqu'alors insoupsonnés... Une armonie du corps et de l'esprit... Je me sens bien et détendue... Et bien sur, inconditionnelle, je suis devenue... A très vite, Rachida
_____________________________________________

Marie
07/04/2007

Je pense que je serai la première signature féminine de ce livre d'or, j'en suis très fière! Marie, Thierry, vous êtes deux personnes extraordinaires, vous conjuguez l'amour à l'universel dans un monde qui en a tellement besoin. Vous n'avez jamais eu peur de bouleverser le "bien-pensant" pour poursuivre ce que vous trouviez juste, au nom de la vérité de vos êtres. Peu en sont capables. Nos routes se sont croisées avec énormément d'échanges, d'authenticité et d'amour et je vous en remercie tous les deux. Mary Hash est une réussite qui ne cesse de croître et qui connaît de plus en plus de succès parce que sa philosophie est noble, parce que beaucoup de blessures n'osent se dire et que vos massages les pansent avec douceur et don de vous-mêmes. Bonne route! Je vous porte dans mon coeur.

  Since 1992 - Copyright © Mary Hash 2009 - All rights reserved